De la Kanaky à l’Algérie en passant par Louise Michel

Mon dernier texte intitulé « De la Kanaky à l’Algérie en passant par Louise Michel » vient d’être mis en ligne sur le site de Middle East Eye. Lien

 

 

En voici les premières lignes :

« Trente ans après les vingt et un mort des « événements » d’Ouvéa et les accords de Matignon-Oudinot, destinés à garantir une « paix durable fondée sur la coexistence et le dialogue », les électeurs de Kanaky (Nouvelle-Calédonie) se sont prononcés, avec 56,7 % des voix exprimées et plus de 80 % de participation, contre la question suivante : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ».

Cet archipel situé dans l’océan Pacifique, décrété colonie française en 1853 et inscrit en 1986 sur la liste des territoires non autonomes des Nations unies, conserve ses institutions issues de l’accord de Nouméa de 1988 avec son gouvernement.

Ce dernier est présidé par Philippe Germain du parti non-indépendantiste Calédonie Ensemble qui souhaite « faire émerger des consensus » avec les indépendantistes tels que son vice-président Jean-Louis d’Anglebermes de la liste Front de libération kanak et socialiste (FLNKS)-Union calédonienne (UC). »

La suite est accessible via le lien suivant : https://www.middleeasteye.net/fr/opinions/de-la-kanaky-l-alg-rie-en-passant-par-louise-michel-960230649

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *