Les situationnistes et l’Algérie : une radicalité indépassable ?

Mon dernier texte intitulé « Les situationnistes et l’Algérie : une radicalité indépassable ? » a été mis en ligne hier sur le site de Middle East Eye.

NANTERRE, FRANCE – MAY 19: Inside the university of Nanterre, Guy Debord (second from the right), one of the founder of the Situationist International, on May 19, 1968, in Nanterre, France.(Photo by GERARD-AIME/Gamma-Rapho via Getty Images)

« À la marge des engagements radicaux entre la France et l’Algérie, se trouve un courant original, incarné par Mohamed Dahou ou Mezioud Ouldamer, et dont l’ambition consistait à affronter le « spectacle » théorisé par Guy Debord. »


La suite de l’article est accessible via le lien suivant : https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/les-situationnistes-et-lalgerie-une-radicalite-indepassable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *