Algérie : le pacifisme est-il un signe de force ou de faiblesse du hirak ?

Mon dernier article intitulé « Algérie : le pacifisme est-il un signe de force ou de faiblesse du hirak ? », vient de paraître dans Le Monde libertaire, n° 1813, janvier 2020.

Des volontaires algériens ayant pour mission de prévenir les heurts entre les manifestants et la police dans une rue d’Alger le 26 avril 2019 © RYAD KRAMDI / AFP
Continuer la lecture de « Algérie : le pacifisme est-il un signe de force ou de faiblesse du hirak ? »

Chroniques algériennes : La cité du moudjahid, près de Blida

Mon dernier texte intitulé « La cité du moudjahid, près de Blida » vient de paraître dans le mensuel de critique et d’expérimentations sociales CQFD n° 183 (janvier 2020).

Blida, prison where is incarcerated A.Madani in Blida, Algeria on January 19, 1992 – The military court of Blida. (Photo by Jean-Michel TURPIN/Gamma-Rapho via Getty Images)
Continuer la lecture de « Chroniques algériennes : La cité du moudjahid, près de Blida »

Les situationnistes et l’Algérie : une radicalité indépassable ?

Mon dernier texte intitulé « Les situationnistes et l’Algérie : une radicalité indépassable ? » a été mis en ligne hier sur le site de Middle East Eye.

NANTERRE, FRANCE – MAY 19: Inside the university of Nanterre, Guy Debord (second from the right), one of the founder of the Situationist International, on May 19, 1968, in Nanterre, France.(Photo by GERARD-AIME/Gamma-Rapho via Getty Images)
Continuer la lecture de « Les situationnistes et l’Algérie : une radicalité indépassable ? »

Chronique d’Algérie : Alger, ses bars et ses cafés

Mon dernier texte intitulé « Alger, ses bars et ses cafés » vient de paraître dans le mensuel de critique et d’expérimentations sociales CQFD n° 180 (octobre 2019).

Algerians sit in a cafe as teachers and students protest in central Algiers on March 13, 2019 against President Abdelaziz Bouteflika’s bid to prolong his two-decade rule. – A thousand teachers started the protest in the morning before being joined by students, a teacher at the site told AFP. (Photo by RYAD KRAMDI / AFP) (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images)
Continuer la lecture de « Chronique d’Algérie : Alger, ses bars et ses cafés »

Il y a soixante ans : FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie

J’ai le plaisir d’annoncer la publication de mon article intitulé « Il y a soixante ans : FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie » dans le numéro d’octobre d’Alternative libertaire.

Rendezvous With Messali Hadj In Chantilly. Chantilly, janvier 1959 : Messali HADJ, le prophète de l’insurrection algérienne, ancien combattant de 14-18 et fondateur du Mouvement national algérien (MNA), séjourne à l’hôtel du Parc après trois ans d’exil passés à Belle-Ile : le leader algérien se penchant à la fenêtre de sa chambre. (NELLY ESPIONNAGE). (Photo by Maurice Jarnoux/Paris Match via Getty Images)
Continuer la lecture de « Il y a soixante ans : FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie »

« Pierre est parti, Mohamed a pris sa place ». Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982)

J’ai le plaisir d’annoncer la publication de mon dernier texte intitulé « ‘Pierre est parti, Mohamed a pris sa place’. Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982) », dans l’ouvrage dirigé par Karima Dirèche, L’Algérie au présent. Entre résistances et changements (Paris, IRMC-Karthala).

En voici les premières lignes :

« Une opposition plurielle

« Les communistes authentiques se souviendront de la figure de combattant révolutionnaire du premier Messali Hadj et ils n’oublieront jamais que sa véritable mort a eu pour cause le terrible isolement de la révolte des masses coloniales » (Journal Le Prolétaire, 1974a, 2). Cet hommage dialectique rendu au dirigeant historique du nationalisme algérien dans Le Prolétaire – organe du Parti communiste international édité par les partisans d’Amadeo Bordiga, chef de file de l’aile gauche de l’Internationale communiste – constituait une réponse à un article à charge paru dans Lutte ouvrière (Chablis, 1974). Ce dernier texte constatait avec sévérité la « seconde mort » de Messali, pionnier du mouvement indépendantiste, progressivement marginalisé à partir de 1954, décédé à Paris le 3 juin 1974 et enterré trois jours plus tard à Tlemcen « devant une foule énorme » (Dechézelles, 1974).

Continuer la lecture de « « Pierre est parti, Mohamed a pris sa place ». Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982) »