Les spectres algériens de Guy Debord

Le journal Article 11 a publié le 20 juin 2013 mon article intitulé « Les spectres algériens de Guy Debord ». Voici la présentation de l’éditeur :

Debord à la BNF. Debord sur la couverture des magazines. Debord à la télé. Bref, Debord partout. Peu importe que l’homme eut détesté finir ainsi, en tête de gondole. Peu importent – aussi – les inexactitudes, les silences, les omissions. À l’image de cette impasse sur les liens de l’auteur de La société du spectacle et des situationnistes avec l’Algérie.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://www.article11.info/?Les-spectres-algeriens-de-Guy#pagination_page

Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique

J’annonce la parution de l’ouvrage Au cœur des révoltes arabes. Devenir révolutionnaires, coordonné par Amin Allal et Thomas Pierret. On peut y trouver mon modeste encadré intitulé « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique« . Mon texte est adossé à l’article de Layla Baamara : « Quand les protestataires s’autolimitent. Le cas des mobilisations étudiantes de 2011 en Algérie« . Continuer la lecture de « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique »

Algeria: The Revolution to Come?

Ma recension de l’essai de Hocine Belalloufi, La Démocratie en Algérie, Réforme ou révolution ? (2012), mise en ligne le 18 avril 2013 sur Jadaliyya.

En voici le premier paragraphe :

On the shelves of bookstores in Algiers, a book appeared a few months ago whose cover immediately stood out.  Under the image of a large classic-looking compass, in large and bold letters, is the question that Hocine Belalloufi tries to answer in roughly five hundred pages: Democracy in Algeria, Reform or Revolution? Since 2008, this former editor-in-chief of Alger Républicain and regular contributor to La Nation has issued a « plea for a new Arab revolution. » He undoubtedly draws on the political openings using the Tunisian revolution as a model. His new work asks us to « think about the Algerian crisis » fifty years after the liberation from colonialism and the imposition of an authoritarian regime.

L’histoire et la politique hors-la-loi

On peut lire mon dernier article, « L’histoire et la politique hors-la-loi? Réflexions autour d’un film sur des indépendantistes algériens », dans la revue French Politics, Vol. 30, No. 3 Winter 2012, pp. 119-129.

En voici les premières lignes:

Constamment reconstruit suivant les logiques du temps présent, le cinéma historique apparaît comme le produit d’une équation à plusieurs variables dépendant, tout à la fois, de la configuration interne des relations au sein des univers politique et cinématographique et des modalités spécifiques de leur croisement.i Continuer la lecture de « L’histoire et la politique hors-la-loi »

Du PPA au PPA : construction d’une mémoire immigrée en situation (post)coloniale

Pour les visiteurs de ce site, je propose le résumé de mon article intitulé « Du PPA au PPA : construction d’une mémoire immigrée en situation (post)coloniale » paru dans la revue Migrance, n°39, 1er semestre 2012 ,et qui a pour thème « La mobilisation des immigrés pour la décolonisation. France, 1930-1970″.

Le présent article se propose de revenir sur l’évolution du récit messaliste concernant la genèse du Parti du peuple algérien (PPA), fondé le 11 mars 1937 en France, peu après la dissolution de l’Étoile nord-africaine (ENA). Cette période correspond à trois étapes décisives chez les indépendantistes : la rupture avec l’héritage communiste de l’ENA, l’abandon d’une organisation maghrébine commune et l’installation sur le territoire algérien du mouvement nationaliste révolutionnaire. Continuer la lecture de « Du PPA au PPA : construction d’une mémoire immigrée en situation (post)coloniale »

Extraversion spécifique et internationalisation bridée : les partis algériens face au projet de l’Union pour la Méditerranée

Pour les visiteurs du site, je présente l’introduction de mon dernier article « Extraversion spécifique et internationalisation bridée : les partis algériens face au projet de l’Union pour la Méditerranée« , paru dans le septième numéro de la revue électronique Dynamique internationales, intitulé « 50 ans d’indépendance algérienne : identités, politiques et sécurité« .

« [Mme Clinton] veut que l’Algérie ait la place qui lui sied dans le monde, mais de quelle place parle-t-elle ? (…) Le PT veut que l’Algérie soit la Mecque des révolutionnaires comme appelée autrefois »1. Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) véhicule dans sa tirade un des mythes algériens les plus tenaces qui s’applique à sa politique étrangère. S’il est permis de douter qu’Alger ait été un jour cette « capitale des révolutionnaires »2 – à une époque où les opposants étaient au mieux condamnés à la clandestinité ou à l’exil, au pire à la prison ou à la mort –, il est désormais certain qu’elle ne peut plus prétendre à ce statut. Continuer la lecture de « Extraversion spécifique et internationalisation bridée : les partis algériens face au projet de l’Union pour la Méditerranée »

La « reconversion » du MNA (mars-juillet 1962) : entre le succès d’une prophétie et l’échec d’un prophète

Pour les visiteurs du site, je livre en avant-première l’introduction de mon article publié cette année dans l’ouvrage collectif dirigé par Amar Mohand-Amer et Belkacem Benzenine. Ce livre a pour titre Le Maghreb et l’indépendance de l’Algérie dans son édition française (Karthala) et Les indépendances au Maghreb dans son édition algérienne (CRASC). Ce travail est co-édité par l’IRMC.

« Pour nous, militants syndicalistes, le combat ne fait que commencer. La révolution armée se termine, la révolution sociale commence ! Qu’est-ce que la révolution sociale ? La révolution sociale c’est le véritable objectif du Peuple Algérien ! C’est ce pourquoi tous les fils d’Algérie se sont levés contre le colonialisme français ! La révolution sociale c’est le combat pour la liberté dans son pays : la liberté de réunion, la liberté d’expression, la liberté de gagner son pain, et de le manger en paix. Et ce combat, il commence aujourd’hui !! Nous n’avons rien, nous voulons tout !!… » (Abdaoui, meeting de l’USTA à Longwy, 1er mai 1962) Continuer la lecture de « La « reconversion » du MNA (mars-juillet 1962) : entre le succès d’une prophétie et l’échec d’un prophète »