Non à la suppression de la qualification par le CNU

J’ai signé le 24 juin 2013 la pétition contre la suppression de la qualification par le CNU dont voici le lien  http://www.petitions24.net/cpcnu et le texte :

Les signataires sont scandalisés par le vote au Sénat d’un amendement visant à supprimer la qualification par le CNU aux fonctions de Maître de Conférences et de Professeur des Universités. Outrés par la faiblesse des arguments avancés, que la CP-CNU a déjà réfutés pendant les Assises de l’ESR, et par l’absence de débats, ils tiennent à affirmer leur attachement à cette procédure, unique étape nationale préalable au  concours de recrutement sur des postes de la fonction publique d’Etat, garants des libertés académiques au sein du Service Public de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Les signataires appellent les parlementaires de la Commission Mixte Paritaire à supprimer cet amendement.

Les spectres algériens de Guy Debord

Le journal Article 11 a publié le 20 juin 2013 mon article intitulé « Les spectres algériens de Guy Debord ». Voici la présentation de l’éditeur :

Debord à la BNF. Debord sur la couverture des magazines. Debord à la télé. Bref, Debord partout. Peu importe que l’homme eut détesté finir ainsi, en tête de gondole. Peu importent – aussi – les inexactitudes, les silences, les omissions. À l’image de cette impasse sur les liens de l’auteur de La société du spectacle et des situationnistes avec l’Algérie.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://www.article11.info/?Les-spectres-algeriens-de-Guy#pagination_page

Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique

J’annonce la parution de l’ouvrage Au cœur des révoltes arabes. Devenir révolutionnaires, coordonné par Amin Allal et Thomas Pierret. On peut y trouver mon modeste encadré intitulé « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique« . Mon texte est adossé à l’article de Layla Baamara : « Quand les protestataires s’autolimitent. Le cas des mobilisations étudiantes de 2011 en Algérie« .

Continuer la lecture de « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique »

Algeria: The Revolution to Come?

Ma recension de l’essai de Hocine Belalloufi, La Démocratie en Algérie, Réforme ou révolution ? (2012), mise en ligne le 18 avril 2013 sur Jadaliyya.

En voici le premier paragraphe :

On the shelves of bookstores in Algiers, a book appeared a few months ago whose cover immediately stood out.  Under the image of a large classic-looking compass, in large and bold letters, is the question that Hocine Belalloufi tries to answer in roughly five hundred pages: Democracy in Algeria, Reform or Revolution? Since 2008, this former editor-in-chief of Alger Républicain and regular contributor to La Nation has issued a « plea for a new Arab revolution. » He undoubtedly draws on the political openings using the Tunisian revolution as a model. His new work asks us to « think about the Algerian crisis » fifty years after the liberation from colonialism and the imposition of an authoritarian regime.

Amère victoire de la « French Theory »

Le site Rue89 a publié le 19 avril 2013 ma tribune que je présente ici sous sa forme initiale et intégrale.

Que les déclinistes soucieux du rayonnement intellectuel français se rassurent. Sa production s’exporte toujours, y compris dans ses anciennes colonies. Certains représentants de la French Theory en sont d’ailleurs originaires comme Jacques Derrida à qui un colloque fut consacré à la Bibliothèque nationale d’Algérie en 2006.

De nombreuses initiatives, liées à la commémoration de l’indépendance algérienne, ont permis de constater la vitalité des échanges, débats et malentendus autour de figures – tel Albert Camus – ou problématiques – comme la libération. On sait avec Pierre Bourdieu que les textes circulent sans leur contexte, ce qui peut donner lieu à un décalage structural, sans parler du nationalisme des intellectuels [2] . Continuer la lecture de « Amère victoire de la « French Theory » »

Academic Freedom – indépendance universitaire

J’ai eu l’occasion de signer deux pétitions posant le problème de la liberté d’expression ainsi que de l’autonomie universitaire. La première est en soutien à Bruno Deffains, professeur à l’Université Paris II. La seconde exprime sa solidarité avec Jawad Botmeh, Steve Jefferys et Max Watson membres du Working Lives Research Institute. J’invite les lecteurs de ce blog à relayer l’information, en défense des libertés académiques.

Albert Camus : trois documents (1955-1958)

J’ai choisi de partager trois documents rédigés par Albert Camus entre 1955 et 1958. Connus des spécialistes, ils demeurent rarement cités par ceux qui, de part et d’autre de la Méditerranée, instruisent des procès à charge ou à décharge, sans chercher à restituer l’ambiguïté, la complexité ou la tension inhérentes à chaque trajectoire individuelle. Continuer la lecture de « Albert Camus : trois documents (1955-1958) »

Combattre en France

Dans le cadre de l’UniverCité, j’ai animé avec Linda Amiri, le 17 janvier 2013 à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, une conférence intitulée : « Combattre en France. Les immigrés algériens engagés dans la guerre d’indépendance ».

Nous avons chacun proposé des éléments se rapportant à l’histoire des mouvements que nous étudions, à savoir le Front de libération nationale et le Mouvement national algérien. Nous avons été discutés par Emmanuel Blanchard.

Le sexe de la révolution algérienne

J’ai été invité à intervenir le 10 janvier 2013 dans le cadre du séminaire « Femmes, genre et mobilisations collectives en Afrique », animé par Emmanuelle Bouilly et Ophélie Rillon.

Ma communication s’intitulait : « Le sexe de la révolution algérienne. Féminisme, paternalisme et patrimonialisme dans le mouvement messaliste ». J’ai été discuté par l’historienne Raphaëlle Branche.

J’y ai repris certaines idées exposées dans une précédente communication. Mon propos fera prochainement l’objet d’une publication.

Les frontières du messalisme de guerre : identité politique et charisme à l’épreuve de la situation révolutionnaire

J’ai participé aux journées d’études « Charles-Robert Ageron, historien de l’Algérie contemporaine : héritages et perspectives », au centre d’études diocésain d’Alger, du 14 au 16 décembre 2012.

Continuer la lecture de « Les frontières du messalisme de guerre : identité politique et charisme à l’épreuve de la situation révolutionnaire »

Devoir d’insolence

J’ai signé la pétition Devoir d’insolence, en défense de la liberté d’expression, sans nécessairement partager tous les propos des mis en cause, à savoir Saïdou et Saïd Bouamama.

Je tiens à préciser que ce dernier, dans son ouvrage Algérie, les racines de l’intégrisme, publié en 2000 aux éditions EPO, a produit une analyse extrêmement discutable sur le mouvement national algérien et Messali Hadj, en s’appuyant sur des sources de seconde main et des documents orientés contribuant à stigmatiser ce courant.

Voici le lien de la pétition : http://petition.lesinrocks.com/devoirdinsolence/

Mémoires algériennes, mémoires messalistes. Entre occultation, stigmatisation et réhabilitation

J’ai participé au colloque organisé à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme d’Aix-en-Provence, les 15 et 16 novembre 2012. Il avait pour thème : « Mémoires algériennes en transmission : histoires, narrations et performances postcoloniales ».

Continuer la lecture de « Mémoires algériennes, mémoires messalistes. Entre occultation, stigmatisation et réhabilitation »

USTA : Résolution sur la libération de la femme algérienne (1957)

J’ai choisi de partager cette résolution sur la libération de la femme algérienne, adoptée lors du premier congrès de la Fédération de France de l’Union des syndicats de travailleurs algériens (USTA) qui s’est tenu à Paris en juin 1957. Le texte a été publié dans le journal La Commune (n°4, juillet 1957), qui était l’organe du Comité de liaison et d’action pour la démocratie ouvrière (CLADO) au sein duquel se regroupaient les militants français plutôt favorables au Mouvement national algérien (MNA). Continuer la lecture de « USTA : Résolution sur la libération de la femme algérienne (1957) »

« Le rôle de la femme dans la révolution algérienne » : émancipation et paternalisme dans le mouvement messaliste

J’ai participé au colloque international organisé à l’Université Paris 8 et qui s’est tenu à Saint-Denis les 9 et 10 novembre 2012. Il avait pour thème : « Entre continuités et ruptures générationnelles. Les recherches sur la guerre d’indépendance algérienne, cinquante ans après ».

J’ai présenté une communication ayant pour titre : « ‘Le rôle de la femme dans la révolution algérienne’ : émancipation et paternalisme dans le mouvement messaliste ».

Mon propos était centré sur l’émergence de la question féminine et de la revendication féministe dans le mouvement indépendantiste algérien, avant et pendant la révolution.

Droit de réponse : APS – El Moudjahid (21 septembre 2011)

Concernant la dépêche de l’APS datée du 18 septembre 2011 « Intérêt des jeunes chercheurs pour le mouvement national et Messali Hadj » et reprise dans le quotidien algérien El Moudjahid du 20 septembre 2011.

Mon intervention d’une vingtaine de minutes portant sur le congrès extraordinaire du MTLD de juillet 1954 à Hornu, à l’occasion du colloque sur Messali Hadj, a été résumée en quelque lignes – dont une phrase qui me prête des propos que je n’ai pas tenus. Continuer la lecture de « Droit de réponse : APS – El Moudjahid (21 septembre 2011) »