David Porter : Eyes to the South. French Anarchists and Algeria

Extrait du livre de David Porter, Eyes to the South: French Anarchists and Algeria, Oakland, AK Press, 2011, p. 476-484.

ANARCHISM IN ALGERIA

I FOUND NO SPECIFIC EVIDENCE OF NON-EUROPEAN PARTICIPATION in anarchist membership groups (the MLNA or Spanish emigre organizations) in Algeria at the time of the outbreak of the national liberation revolution. As well, given the FLN’s internal purges and hostility toward the rival MNA and Algerian Communists during the war, it is difficult to imagine any Algerian with proclaimed anarchist views surviving determined FLN hegemonic control. Survival would depend on suppressing one’s political identity, as in the example of Frenchman Serge Michel, and demonstrating overall loyalty and dedication to the dictates of the national leadership – as well as avoiding the heavy hand of French repression. The only mention I’ve seen of a non-European Algerian anarchist militant in Algeria for this period is the vague reference by MLNA leader Léandre Valéro to comrade Derbal Salah of the Constantine area in Valero’s brief retrospective account about forty-five years later. (1)

Continuer la lecture de « David Porter : Eyes to the South. French Anarchists and Algeria »

Hakima Berrada : Le « Atlal » de Djamel Kerkar ou l’historisation de la géographie

Hakima Berrada a eu la gentillesse de transmettre sa critique du film « Atlal » dont l’action se déroule à Ouled Allal dans la Mitidja. Ce texte trouve donc naturellement sa place aux côtés des nombreux autres articles de critique sociale publiés sur ce site. En vous souhaitant une bonne lecture.

 

 

« Atlal n’est pas un lieu de mémoire mais raconte les mémoires d’un lieu »Djamel Kerkar

 

« Atlal », c’est le premier long métrage du jeune Algérien Djamel Kerkar.

Et son coup d’essai est un coup de maître. Continuer la lecture de « Hakima Berrada : Le « Atlal » de Djamel Kerkar ou l’historisation de la géographie »

Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique

J’annonce la parution de l’ouvrage Au cœur des révoltes arabes. Devenir révolutionnaires, coordonné par Amin Allal et Thomas Pierret. On peut y trouver mon modeste encadré intitulé « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique« . Mon texte est adossé à l’article de Layla Baamara : « Quand les protestataires s’autolimitent. Le cas des mobilisations étudiantes de 2011 en Algérie« .

Continuer la lecture de « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique »

Droit de réponse : APS – El Moudjahid (21 septembre 2011)

Concernant la dépêche de l’APS datée du 18 septembre 2011 « Intérêt des jeunes chercheurs pour le mouvement national et Messali Hadj » et reprise dans le quotidien algérien El Moudjahid du 20 septembre 2011.

Mon intervention d’une vingtaine de minutes portant sur le congrès extraordinaire du MTLD de juillet 1954 à Hornu, à l’occasion du colloque sur Messali Hadj, a été résumée en quelque lignes – dont une phrase qui me prête des propos que je n’ai pas tenus. Continuer la lecture de « Droit de réponse : APS – El Moudjahid (21 septembre 2011) »