Catégories
presse

Albert Camus répond à Gaston Leval

Lettre d’Albert Camus parue dans Le Libertaire, n° 318, 5 juin 1952.

Albert Camus in the garden of his Paris studio, 1952. (Photo by Michael Ochs Archives/Getty Images)

Nous sommes heureux de publier ci-dessous la réponse d’A. Camus à la série d’articles de Leval.

Paris, le 27 mai 1952.

Monsieur le rédacteur en chef,

Puisque vous me proposez de répondre aux articles de Gaston Leval, je le ferai aussi brièvement que possible. Le fin de l’étude de Leval m’en redonne d’ailleurs le goût que son début m’avait ôté. Mais je le ferai sans aucune intention de polémique. Je rends tout à fait justice aux intentions de Leval et je lui donne raison sur plusieurs points. S’il veut bien, à son tour, examiner mes arguments sans parti pris, il comprendra que je puisse dire qu’en gros je suis d’accord avec le fond de ses articles. Ils m’ont, en somme, plus instruit que contredit.