Le nouveau programme de la licence en histoire : déséquilibres et incohérences

Le présent rapport a été rédigé par un collectif d’enseignants du département d’histoire de l’université d’Alger qui protestent contre le nouveau programme imposé par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS). Rédigé originellement en langue arabe, et repris par le quotidien Echorouk, ce document qui nous a été transmis et que nous reproduisons in extenso était accompagné de la note suivante : Continuer la lecture de « Le nouveau programme de la licence en histoire : déséquilibres et incohérences »