Une société sous tension. L’illusion de la stabilité algérienne dans une région troublée

Mon dernier article intitulé « Une société sous tension. L’illusion de la stabilité algérienne dans une région troublée »,  a été publié dans la revue Questions internationales, n°81, septembre-octobre 2016, dans un dossier consacré à l’Algérie. En voici le résumé : Continuer la lecture de « Une société sous tension. L’illusion de la stabilité algérienne dans une région troublée »

Les spectres algériens de Guy Debord

Le journal Article 11 a publié le 20 juin 2013 mon article intitulé « Les spectres algériens de Guy Debord ». Voici la présentation de l’éditeur :

Debord à la BNF. Debord sur la couverture des magazines. Debord à la télé. Bref, Debord partout. Peu importe que l’homme eut détesté finir ainsi, en tête de gondole. Peu importent – aussi – les inexactitudes, les silences, les omissions. À l’image de cette impasse sur les liens de l’auteur de La société du spectacle et des situationnistes avec l’Algérie.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://www.article11.info/?Les-spectres-algeriens-de-Guy#pagination_page

Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique

J’annonce la parution de l’ouvrage Au cœur des révoltes arabes. Devenir révolutionnaires, coordonné par Amin Allal et Thomas Pierret. On peut y trouver mon modeste encadré intitulé « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique« . Mon texte est adossé à l’article de Layla Baamara : « Quand les protestataires s’autolimitent. Le cas des mobilisations étudiantes de 2011 en Algérie« . Continuer la lecture de « Émeutes de la jeunesse et « nouvelles » oppositions à référentiel historique »

Academic Freedom – indépendance universitaire

J’ai eu l’occasion de signer deux pétitions posant le problème de la liberté d’expression ainsi que de l’autonomie universitaire. La première est en soutien à Bruno Deffains, professeur à l’Université Paris II. La seconde exprime sa solidarité avec Jawad Botmeh, Steve Jefferys et Max Watson membres du Working Lives Research Institute. J’invite les lecteurs de ce blog à relayer l’information, en défense des libertés académiques.

Albert Camus : trois documents (1955-1958)

J’ai choisi de partager trois documents rédigés par Albert Camus entre 1955 et 1958. Connus des spécialistes, ils demeurent rarement cités par ceux qui, de part et d’autre de la Méditerranée, instruisent des procès à charge ou à décharge, sans chercher à restituer l’ambiguïté, la complexité ou la tension inhérentes à chaque trajectoire individuelle. Continuer la lecture de « Albert Camus : trois documents (1955-1958) »

Combattre en France

Dans le cadre de l’UniverCité, j’ai animé avec Linda Amiri, le 17 janvier 2013 à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, une conférence intitulée : « Combattre en France. Les immigrés algériens engagés dans la guerre d’indépendance« .

Nous avons chacun proposé des élements se rapportant à l’histoire des mouvements que nous étudions, à savoir le Front de libération nationale et le Mouvement national algérien. Nous avons été discutés par Emmanuel Blanchard.

Le sexe de la révolution algérienne

J’ai été invité à intervenir le 10 janvier 2013 dans le cadre du séminaire « Femmes, genre et mobilisations collectives en Afrique« , animé par Emmanuelle Bouilly et Ophélie Rillon.

Ma communication s’intitulait : « Le sexe de la révolution algérienne. Féminisme, paternalisme et patrimonialisme dans le mouvement messaliste ». J’ai été discuté par l’historienne Raphaëlle Branche.

J’y ai repris certaines idées exposées dans une précédente communication. Mon propos fera prochainement l’objet d’une publication.

L’histoire et la politique hors-la-loi

On peut lire mon dernier article, « L’histoire et la politique hors-la-loi? Réflexions autour d’un film sur des indépendantistes algériens », dans la revue French Politics, Vol. 30, No. 3 Winter 2012, pp. 119-129.

En voici les premières lignes:

Constamment reconstruit suivant les logiques du temps présent, le cinéma historique apparaît comme le produit d’une équation à plusieurs variables dépendant, tout à la fois, de la configuration interne des relations au sein des univers politique et cinématographique et des modalités spécifiques de leur croisement.i Continuer la lecture de « L’histoire et la politique hors-la-loi »