L’oppression des femmes dans le « socialisme arabo-islamique »

Article paru dans El-Oumami, n°15, avril-mai 1981, p. 8-9.

Les discriminations qui touchent toutes les femmes en Algérie se retrouvent dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale. Moins de 100.000 femmes ont la chance de travailler. Sur une population active féminine de plus de 3 millions, cela équivaut à 3%. D’autres sources donnent un chiffre inférieur encore. Dans tous les cas, la marginalisation de la femme algérienne atteint un des taux les plus forts dans le monde. Continuer la lecture de « L’oppression des femmes dans le « socialisme arabo-islamique » »

Être femme en Algérie…

Article paru dans el-Oumami, organe du Parti communiste international, n°11, septembre-octobre 1980.

En attendant de faire un travail sur la condition féminine dans les pays du Maghreb nous publions ici quelques notes d’une camarade sur la situation de la femme en Algérie pour faire ressortir le poids des discriminations juridiques et sociales qui pèsent encore sur le sexe féminin et les effets qu’elles ne peuvent pas ne pas avoir sur la lutte des classes. Continuer la lecture de « Être femme en Algérie… »

Groupe femmes algériennes

Manifeste repris par la revue Sou’al, n°4, novembre 1983, p. 121-125.

Préambule *

De plus en plus les femmes dans le monde sont amenées à lutter contre l’arbitraire et l’injustice qui leur sont faits.

Les femmes algériennes ne sont pas épargnées de ce sort répressif. Elles ont eu plusieurs fois l’occasion de montrer qu’elles étaient les premières à ressentir et à souffrir des contradictions existant dans la société algérienne, et ce par la quotidienneté de leur oppression. Continuer la lecture de « Groupe femmes algériennes »

Un livre sur la guerre d’Algérie

Informations & Liaisons Ouvrières, Bulletin d’information, n°19, mars 1960, p. 10-12.

LA GUERRE d’ALGERIE : critique de livre
« L’AN V de la REVOLUTION ALGERIENNE » de Frantz Fanon
(Cahier libre N°3 – François Maspero- 181 pages – 6,90 N.F.)

C’est une description des conduites nouvelles nées de la Révolution en ce qui concerne les femmes et la famille algérienne, l’attitude des Algériens en face de la T.S.F. et de la médecine moderne. Enfin, le dernier chapitre, « La Minorité Européenne d’Algérie », est la réimpression d’un article paru dans Les Temps Modernes en Juin 1959. Continuer la lecture de « Un livre sur la guerre d’Algérie »