Catégories
presse

Jimmy Lallement : Ni dieu, ni maîtresse

Article de Jimmy Lallement paru dans Le Frondeur, n°5-6, automne 1980

Page from the Ragamalas, Ragamalas are albums of illustrated poems. The paintings portray a human or divine figure and are inscribed by the name of the raga (male) or ragini (female) they represent. Ragini Asavari pinning for absent husband plays her pipe. The music charms the mountain snakes and an ascetic consols her. The music was also used by snake charmers. India. Hindu. end of 17th c Hyderabad, Deccan. (Photo by Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images)

Il est assez notoire que les surréalistes, les révolutionnaires, n’ont pratiquement pas parlé de leurs aventures érotiques, de manière assez suggestive, malgré leur admiration pour D.A.F de Sade. Il y a là pourtant d’immenses possibilités de jeu, certainement les plus centrales pour la subversion du quotidien. Les jeux érotiques sont cantonnés à des livres érotiques (ou se voulant tels, car dans cette expression actuelle je ne vois guère que René Charvin qui dont le style et la précision me fassent bander : c’est un critère).