Catégories
presse

Maurice Catalogne : Qu’est-ce que le fascisme ?

Article de Maurice Catalogne dit Lashortes, suivi de « Comment réaliser le Front Unique ? » par René Frémont, textes parus dans Le Libertaire, trente-huitième année, n° 401, 30 juin 1933, p. 1

Toute lutte contre le fascisme doit en premier lieu s’inspirer d’une connaissance approfondie de la nature de ce mouvement. Le fascisme, nous l’avons dit, ne saurait être confondu avec un vague courant d’opinion tendant à la restauration de certaines valeurs politiques ou philosophiques : l’Etat, la Patrie, l’Autorité, la Famille, etc. Ses forces ne sauraient pas davantage être confondues avec certaines troupes de recrutement spécial et étroit telles que camelots du roi, jeunesses patriotes, croix de feu, etc.

Catégories
presse

René Frémont : Front unique ? oui ! plus que jamais

Réponse de René Frémont à l’article du groupe Los Sin Pan, parus dans Le Libertaire, trente-huitième année, n° 400, 16 juin 1933, p. 1 et 2

L’article de nos camarades espagnols que nous publions en 2e page critique l’idée du front unique, qui fut posé dans le « Libertaire » à différentes reprises par notre camarade Lashortes. Nous aurions voulu trouver dans cet article des arguments démontrant l’inutilité d’un front unique du prolétariat.

Catégories
presse

Maurice Catalogne : Contre le fascisme

Article de Maurice Catalogne dit Lashortes paru dans Le Libertaire, trente-huitième année, n° 399, 9 juin 1933, p. 1

LE congrès antifasciste qui vient de se terminer n’a pas provoqué, dans la classe ouvrière, de véritable attention. On sait pourquoi. Sous le couvert d’un comité d’organisation étendu à des personnalités diverses, comprenant des représentants de tous les partis – y compris des anarchistes ! – le Parti Communiste en avait pris la direction effective. Il en devait contrôler tous les débats et empêcher, à tout prix, que ceux-ci ne tournent à sa confusion. En fait, le congrès de Paris ne fut qu’une suite monotone de discours, une présentation de thèses bolchéviques, un appel a la réalisation d’un front antifasciste propre à plumer l’inoubliable volaille. Toute tentative de discussion fut sévèrement réprimée : les trotzkistes furent expulsés, le délégué Aulas, ayant critique la position du parti communiste allemand, ne dut son salut qu’à l’intervention du bureau qui se contenta de lui retirer la parole. Seul le député Bergery, bénéficiant, comme le dit à peu près l’ineffable Doriot, de la cote d’amour, réussit à préconiser un « front commun » antifasciste plus étendu. Mais on lui montra péremptoirement qu’il n’était pas à la page, qu’il ne devait pas abuser de l’indulgence et de la sympathie de ses bons amis bolchéviques. Et ce fut tout.

Catégories
presse

Royan : L’Alliance antifasciste des travailleurs demande l’organisation du front unique pour le combat

Ordre du jour paru dans La Vérité, organe du Groupe bolchevik-léniniste de la S.F.I.O., n° 227, 1er décembre 1934, p. 5

Les membres de l’Alliance antifasciste des travailleurs de Royan et des environs réunis en assemblée plénière le 3 novembre 1934, après discussion constatent :

Que depuis l’arrivée au pouvoir du Cabinet Doumergue et sous le couvert de la trêve des partis, les organisations fascistes n’ont cessé de se développer, de s’armer et de s’entraîner au maniement des armes, provoquant et à l’occasion assassinant les travailleurs anti-fascistes.

Catégories
presse

Fascisme ? Pas mort !

Editorial paru dans La Jeune Garde, organe des Jeunesses Socialistes de la Seine (S.F.I.O.), 2e année, n° 14, numéro spécial, 5 février 1937, p. 1

La permanence du fascisme est un fait. En février 1934 la violence a fait échec, mais replié sur lui-même, le phénomène n’a pas cessé de vivre et de préparer les conditions favorables à un développement futur.

Catégories
presse

Amédée Dunois : Fascisme de parti et fascisme de classe

Article d’Amédée Dunois paru dans le Bulletin Communiste, quatrième année, n° 24, 14 juin 1923, p. 295-296

PETITE cause, grand effet … Parce que trois hauts dignitaires – deux députés, un ancien et futur ministre – du Bloc des Gauches en formation, ont été aspergés de coaltar et de térébenthine par quelques malotrus d’Action française, on s’est mis, de tous côtés et même un tantinet chez nous, à crier au fascisme français ! Le fascisme est en effet à la mode, et tout le monde, ici, en parle d’abondance, sans se soucier toujours de la signification précise de ce vocable nouveau-né.

Catégories
presse

La position des leaders algériens : Messali Hadj, leader du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques

Interview de Messali Hadj parue dans L’Observateur, n° 10, 15 juin 1950, p. 22

1) Q. Le peuple algérien est-il concerné par la guerre froide ?

R. – Le peuple algérien n’a absolument aucun intérêt dans le conflit latent qui est en réalité un antagonisme idéologique né des convoitises territoriales et d’expansion économique. Malheureusement, le peuple algérien subit sur son propre sol toutes les conséquences funestes des anciens conflits impérialistes. Il souhaite donc ardemment la fin de tous les conflits, en particulier la suppression du colonialisme qui est la base de toutes les conflagrations internationales. De tempérament pacifique et généreux, le peuple algérien condamne tous les conflits, et en premier lieu, il flétrit et combat celui qui a transformé l’Algérie en terre de souffrance, de misère, de racisme et de spoliation.

Catégories
presse

Encouragement à l’antisémitisme en U.R.S.S. et dans les démocraties populaires

Article signé V. et paru dans La Vérité des travailleurs, n° 8 (Anc. série n° 306), mars 1953, p. 3

Le procès contre Slansky et ses amis en Tchécoslovaquie a été le signal d’une campagne antisémite à peine camouflée dans les autres « démocraties populaires » et en U.R.S.S. même. Evidemment, les Juifs ne sont pas attaqués en tant que race, peuple ou groupe collectif comme le faisaient les nazis. On s’en prend seulement aux sionistes, aux « éléments cosmopolites ». Mais personne ne pourra nier qu’en organisant des procès publics ou des campagnes de dénonciation dans lesquels toutes les personnes touchées sont juives ; qu’en s’acharnant à mentionner chaque fois l’origine juive des accusés ; qu’en prenant encore la précaution de mentionner les noms d’origine et les noms de parents à résonnance juive des personnes visées, on renforce ainsi systématiquement et on utilise à dessein les sentiments antisémites existant encore dans de larges couches paysannes et petites-bourgeoises de ces pays.

Catégories
presse

Aujourd’hui, deuxième tour des élections algériennes : « Nous voulons, me déclare Messali Hadj, donner la parole au peuple »

Interview de Messali Hadj réalisée par Jacques Brune et parue dans Franc-Tireur, n° 1151, 11-12 avril 1948, p. 3

AUJOURD’HUI, second tour des élections algériennes dans une atmosphère de répression et de corruption encore accrue. Cette consultation sera-t-elle l’occasion de dramatiques incidents ? A l’heure où l’on redoute le pire, quelle est l’opinion de l’homme qui est considéré comme le Gandhi des musulmans d’Algérie, Messali Hadj ? Saura-t-il surmonter l’irritation bien compréhensible causée par une répression et une fraude sans précédent pour faciliter, par une attitude constructive, l’œuvre de solidarité et de conciliation des démocrates français ? Nous sommes allés le voir dans sa retraite de Bouzaréa, d’où un cordon de police motorisée l’empêche de sortir.

Catégories
presse

Raphaël Valensi : L’antisémitisme, cri de guerre de la réaction

Article de Raphaël Valensi paru dans La Vérité, n° 194, 31 octobre 1947, p. 2

Un ex-déporté de Buchenwald, frère de l’un de nos camarades, derrière les barbelés d’un camp de Chypre.

Prenant la relève du « Pilori », « L’Epoque » réclame le « numerus clausus »

Certes, la presse réactionnaire ne peut encore se payer le luxe de manger ouvertement du juif, car les confrères qui l’ont précédée dans cette besogne sont un peu gênants. Le souvenir de « Je suis partout » et du « Pilori » est encore trop vivace. C’est pourquoi l’antisémitisme, arme traditionnelle de la réaction, n’est utilisée actuellement que d’une manière insidieuse. Lors du drame de l’« Exodus », « L’Epoque » trouva indécent que l’on pleure sur les rescapés des fours crématoires lorsque tant d’authentiques et valeureux Français moisissent encore à Fresnes.

Catégories
presse

Claude Lérins : Colonialisme partout !

Article de Claude Lérins paru dans Le Libertaire, n° 281, 14 septembre 1951, p. 3

Nos régimes contemporains sont tous des régimes arbitraires, soit en acte, soit en puissance. Car tous admettent qu’il existe dans la société une volonté dont le droit de commander ne saurait être ni réglé, ni limité, que cette volonté fait loi et qu’il n’y a de loi que cette volonté, ce qui est la définition même de l’arbitraire : « Sit pro ratione voluntas » (1).

Bertrand de JOUVENEL (Fédération, page 462.)

DEPUIS que les conceptions anarchistes ont pris corps, depuis qu’elles se sont dégagées du combat social lui-même, les militants anarchistes ne sont jamais désintéressés des luttes populaires, en apparence nationales, mais permettant de promouvoir la Révolution Libertaire, ou d’en créer les bases. Bakounine, à propos de la Révolution de 1793, Voline, au sujet de l’épopée makhnoviste, Camillo Berneri, au cours de la révolution espagnole, avec eux tous nos penseurs et militants, ont fait ressortir la nécessité pour les révolutionnaires d’orienter les luttes populaires en y participant. Féconder le combat populaire par la pensée révolutionnaire fut et doit demeurer une de nos tactiques essentielles. Pourquoi , en conséquence, n’aurions-nous pas appliqué ce principe d’action au combat que mènent en ce moment les peuples colonises pour leur libération du colonialisme ?

Catégories
presse

Marcel Baufrère : Pour la première fois dans le journal de la C.G.T. apparaît l’antisémitisme, poison venimeux du fascisme

Article de Marcel Baufrère paru dans La Vérité, n° 122, 10 mai 1946, p. 2

Cela a commencé par une attaque de Pierre Hervé, dans Fraternité, accusant les « agitateurs trotskystes » d’être composés de « 80 % de juifs ». Dans le même article, Hervé lançait une pointe contre la finance juive. Ces procédés, rappelant ceux de la propagande de Gœbbels, ont provoqué un certain émoi, y compris dans les rangs du P. C. F.

Catégories
presse

Pour la fin du Ramadan : Une cinquantaine de Nord-Africains sont venus saluer Messali Hadj

Article paru dans La Nouvelle République, 3 juin 1954, suivi d’un autre publié le même jour dans Le Courrier de l’Ouest


Hier, Niort a reçu la visite d’un certain nombre de Nord-Africains, dont une cinquantaine venus de la région parisienne en autobus pour saluer Messali Hadj à l’occasion de la fin de la période religieuse du Ramadan.

Catégories
presse

Pierre Bésanger : Une interview de Messali Hadj

Interview de Messali Hadj recueillie par Pierre Bésanger, parue dans L’Observateur, n° 122, 11 septembre 1952, p. 9-10 et reproduite dans L’Algérie libre, n° 53, 15 septembre 1952, p. 1 et 4

Au moment où les problèmes tunisien et marocain vont se poser au gouvernement français avec une redoutable acuité, tout porte à croire que les nationalistes algériens vont se lancer à leur tour dans l’action. Provocations policières et répressions n’ont fait que renforcer la volonté de lutte des militants.

Déjà le M.T.L.D. annonce une nouvelle campagne pour la libération de son président d’honneur, Messali Hadj, toujours en résidence forcée à Niort où il a bien voulu accorder à notre envoyé spécial l’importante interview que nous reproduisons ci-dessous.

Catégories
presse

Marcelle Prat : J’ai parlé près d’Alger au Gandhi nord-africain, Messali Hadj

Article de Marcelle Prat paru dans France-soir, 6e année, n° 839, 12 avril 1947, p. 1 et 3

Messali Hadj et sa femme au cours d’un meeting qui a précédé leur retour en Algérie.

Agitateur et prophète, marié à une Française, il m’a dit : « Nous attendons la victoire du Viet-Nam »

(De notre envoyée spéciale Marcelle PRAT)

Catégories
presse

Jean Rous : « Indépendance, tel est le vœu du Parti du peuple » nous dit Messali Hadj, son leader et son prophète

Article de Jean Rous paru dans Franc-Tireur, 7e année, n° 328, 30-31 mars 1947, p. 1 et 3

Messali Hadj

L’ALGERIE CHERCHE SA VOIE (II)

De notre envoyé spécial Jean ROUS

Alger, mars. – La grande personnalité mystérieuse de l’Algérie, le prophète de l’indépendance, Messali Hadj, a bien voulu nous recevoir dans sa résidence surveillée de Bouzaréa, petite commune près d’Alger, qui domine la verte plaine encerclée par les monts de Kabylie.

Catégories
presse

Pierre Morain : Terreur en Afrique du Nord

Article de Pierre Morain paru dans Le Combat syndicaliste, 26e année, Nouvelle série, n° 108, 12 juin 1953, p. 4

La répression s’étend partout. Chaque jour nous en voyons des exemples en France : menaces sur les militants ouvriers, renvois de délégués, coups de téléphone entre boîtes lors d’embauche, matraquage de manifestants, flics, C.R.S., la liste est longue.

Catégories
presse

Pierre Lambert : L’impasse du réformisme en Algérie

Article de Pierre Boussel alias Pierre Lambert paru dans La Vérité, n° 337, du 28 mai au 17 juin 1954, p. 2

EN Afrique du Nord, le Parti dirigé par Ferhat Abbas, l’Union Démocratique du Manifeste Algérien se déclare partisan d’une politique visant à arracher des « réformes » à l’impérialisme français. « La Révolution par la loi », tel est son slogan fondamental.

Catégories
presse

Pierre Morain : Debout les damnés de la terre

Article de Pierre Morain paru dans Le Combat syndicaliste, 27e année, Nouvelle série, n° 120, 1er mai 1954, p. 3

1er Mai, jour de fête. En France, mascarades de défilés avec parfois torchons tricolores ; à Moscou, défilé militaire.

Ainsi depuis la politisation syndicale. Mais les cris et regards de détresse des damnés de la terre, les victimes du capitalisme, doivent être un immense levain de haine pour que ces 1er Mai deviennent une formidable journée de lutte révolutionnaire.

Catégories
presse

Epuration et antisémitisme en Europe orientale

Article paru dans La Vérité, n° 336, du 14 mai au 27 mai 1954, p. 4

DE nouveaux procès se succèdent rapidement dans divers pays d’Europe Orientale, et renouent avec la propagande antisémite développée pendant les derniers mois de la vie de Staline, au moment du procès Slansky et du prétendu « complot des médecins juifs ».

Catégories
presse

Claude Pélieu : Tortures en Afrique du Nord… d’une subtilité policière

Article de Claude Pélieu paru dans Jeune Révolutionnaire, n° 9, mars 1954, p. 4-5

La police permet à Messieurs les Ministres et Consorts inavouables de se réincarner en Policiers.

Catégories
presse

M. Messali Hadj. Président du M.T.L.D. Déporté à Niort

Interview de Messali Hadj à Alger Républicain, 23-24 mai 1954

L’un de nos correspondants parisiens, envoyé spécial à Niort, est allé interroger M. Messali Hadj qui a bien voulu – à l’intention des lecteurs d’ « Alger républicain » – nous donner son opinion sur la CED.

Catégories
presse

René Gérard : 8 mai 1945. La « France » rougit une nouvelle fois. Une page de son histoire

Article de René Gérard paru dans Le Libertaire, cinquante-sixième année, n° 390, 20 mai 1954, p. 1

8 mai 1945 ? Capitulation de l’armée hitlérienne.

Peuples « vaincus », peuples « vainqueurs », c’était la paix. Les canons cessant de dégueuler ce qui a déchiqueté des millions d’hommes.

Paix pour les vaincus ! Continuation de la guerre pour les vainqueurs ! Perpétuation du crime ! 8 mai 1945 ? Massacre du Constantinois ! 45.000 Nord-Africains assassinés par ordre du gouvernement français !

Catégories
presse

Kanaki solidarité !

Appel suivi d’une déclaration de Daniel Guérin parus dans Lutter !, n° 9, février 1985, p. 3-4 et 1

Les gendarmes du président ont assassiné Eloi MACHORO et Marcel NONARO. Deux exécutions capitales, ignobles, sans procès, perpétrées sur une terre kanake.

Catégories
presse

Yves Dechézelles : Pour les détenus coloniaux : Amnistie

Article d’Yves Dechézelles paru dans Le Libérateur, 1ère année, n° 10, 23 mai 1954, p. 3

L’on connaît la profonde générosité de cœur de nos gouvernants et de la majorité de nos parlementaires … Aux nombreuses mesures de grâce qui ont libéré à peu près tous les collaborateurs ont succédé diverses lois d’amnistie ayant pour but de les absoudre. Se ranger aux côtés des nazis quand ils écrasaient la France et exterminaient en Europe des millions de résistants et de juifs, erreur vénielle et passagère … Le vrai patriotisme ne conseillait-il pas de réconcilier les Français et d’oublier ces querelles subalternes ? La IVe République, dans un sublime élan de générosité, a donc ouvert toutes grandes les portes de ses prisons …

Catégories
presse

Halte aux bourreaux en Afrique du Nord

Article paru dans La Vérité des travailleurs, n° 20 (anc. série n° 318), mai 1954, p. 1

Des bourgeois viennent de lancer un cri d’alarme au sujet de l’Afrique du Nord ; il s’y prépare, disent-ils, un nouveau Vietnam ; ils demandent aux autorités françaises une nouvelle politique plus conciliante envers les couches bourgeoises dirigeantes au Maroc et en Tunisie. Nous avons déjà exposé les raisons qui empêchent la bourgeoisie française de s’opposer à la politique des grands colons.

Catégories
presse

« Une guerre d’Algérie » en Kanaky ?

Article paru dans Courant alternatif, n°45, avril 1985, p. 5-6

La force des choses oblige le peuple Kanak à ne pas utiliser les mêmes stratégies que celles généralement mises en œuvre dans les luttes de Libération. En comparant avec la guerre d’Algérie, nous dirions qu’au départ le peuple Kanak a moins de chance que le peuple Algérien de pouvoir se débarrasser du pouvoir colonial, mais qu’à l’arrivée il sera peut-être gagnant.

Catégories
presse

Pierre Morain : De force, nous sommes des révoltés

Article de Pierre Morain paru dans Jeune Révolutionnaire, n° 8, février 1955, p. 2-4 et dans Le Combat syndicaliste, n° 122, 2 juillet 1954, p. 2-3

L’argent roule, coule, fructifie, cela pour une classe bien spécifiée de notre société capitaliste : la classe possédante, la classe bourgeoise. Et si les nuits peuvent nous montrer les orgies des boîtes nocturnes où ces messieurs font la foire, quittes, par ailleurs, à prêcher la morale ou à mépriser l’ouvrier qui boit pour oublier souvent sa misère, son taudis, sans avoir besoin de la nuit et des boîtes pour se cacher.

Catégories
presse

Jean Rous : Le problème colonial et la Nouvelle Gauche en France

Article de Jean Rous paru dans Le Libérateur, 1ère année, n° 10, 23 mai 1954, p. 1 et 3.

1° Tout d’abord une remarque générale : nous sommes depuis quelque temps entrés dans une étape nouvelle du regroupement de la Gauche en France dont il faut prendre conscience sous peine de « louper le coche ». Nous avons d’abord connu l’hémorragie et les scissions de 1947-48 à 1951-2, ainsi que des manifestations plus récentes, mais qui participent du même phénomène (exclusion d’André Denis par le M.R.P.). Cette étape a été caractérisée par le départ de la S.F.I.O. de 200.000 militants environ sur 320.000, par l’hémorragie correspondante du M.R.P., et aussi par le fait que la masse des démissionnaires n’a pu être rassemblée. Cependant se sont constitués des groupes qui ont eu une valeur de réaction et de témoignage : tentative du Rassemblement démocratique révolutionnaire, puis du Centre d’Action des Gauches indépendantes, Groupe progressiste, Cercles divers dans toute la France, et enfin renouveau intéressant de la Jeune République.

Catégories
presse

Pierre Lambert : Veillée d’armes en Afrique du Nord

Article de Pierre Boussel alias Pierre Lambert paru dans La Vérité, n° 334, du 23 avril au 6 mai 1954, p. 3

LES partis dirigeant la lutte nationale d’Afrique du Nord, principalement le Néo-Destour et l’Istiqlal, se sont efforcés dans une certaine mesure de trouver des solutions particulières à chacun de leurs pays durant toute une période. Une nouvelle étape sonne aujourd’hui qui exigera pour le Néo-Destour, l’Istiqlal et le MTLD l’élaboration d’une stratégie commune aux fins de répondre aux aspirations des masses.

Catégories
presse

Yves Dechézelles : Les travailleurs français et les peuples coloniaux doivent lutter ensemble

Article d’Yves Dechézelles paru dans Le Libérateur, 1ère année, n° 6, 28 mars 1954

Le désastre auquel ont abouti huit années de guerre en Indochine va-t-il enfin réveiller l’opinion publique française ? C’est à elle et à elle seule qu’il appartient de mettre un terme à l’expérience catastrophique que les gouvernements successifs de la IVe République poursuivent avec une obstination insensée dans les territoires d’outre-mer.

Catégories
presse

Jean Rous : Après les élections algériennes. Vers une nouvelle politique démocratique

Article de Jean Rous paru dans Le Libérateur, 1ère année, n° 4, 28 février 1954, p. 1

Depuis 1948, personne ne prend plus au sérieux les élections algériennes. Leur caractère « préfabriqué » est devenu, pour ainsi dire, officiel. L’Administration vote pour les électeurs. C’est pourquoi ces derniers ont pris l’habitude de ne plus se déranger.

Catégories
presse

Yves Dechézelles : Qui graciera les emprisonnés des colonies ?

Article d’Yves Dechézelles paru dans Le Libérateur, organe du Centre d’action des gauches indépendantes, n° 1, 17 janvier 1954, p. 1

L’on pourrait définir l’Union Française comme un immense espace où s’exercent avec une entière liberté toutes les entreprises de l’impérialisme. Depuis que le mot « colonie » a disparu de notre terminologie institutionnelle, il n’est pas un peuple dépendant de la prétendue « Union Française » qui n’ait été l’objet d’une impitoyable répression.

Catégories
presse

Marcel Péju : « Peau noire, masques blancs » de Frantz Fanon

Article de Marcel Péju paru dans Franc-Tireur, 12e année, n° 2466, 3 juillet 1952, p. 4

POUR se poser avec une évidence moins brutale, et de manière différente, qu’aux Etats-Unis, le problème noir existe également en France. Plus insidieux, plus subtil, voilé d’un libéralisme paternaliste et bon enfant, le préjugé racial, ici comme ailleurs, constitue l’une des tares de la conscience blanche et civilisée.

Catégories
presse

Léonard Sainville : Le noir antillais devant la littérature

Article de Léonard Sainville paru dans Les Lettres françaises, 11e année, n° 425, du 1er au 8 août 1952, p. 3


A propos de . . .
Peau noire, masques blancs par Frantz Fanon (Editions du Seuil)


POUR l’observateur averti des différentes manifestations du comportement antillais, soit aux lieux où il trouve son point d’appui, c’est-à-dire aux Antilles mêmes, soit n’importe où ailleurs, un fait semble vouloir s’imposer dès maintenant, comme vérité d’évidence. Il s’inscrit dans la réalité d’un devenir qui commence avec l’irruption de la liberté formelle, dans le monde créole, comme un deuxième stade, celui où ces hommes de couleur, citoyens français, plus ou moins imprégnés de culture française, face à la France, juridiquement mère patrie, se mettent en révolte ouverte contre la civilisation occidentale et son contenu latent ou déclaré de préjugés raciaux, d’éthique et de mythologie spécifiquement blanches.

Catégories
presse

Claude de Fréminville : De la lutte des races à l’unité humaine

Article de Claude de Fréminville paru dans Le Populaire de Paris, 31e année, n° 8 750, 12 mai 1952, p. 3

Dans sa courte préface à la « Croisade de Lee Gordon » (Corrêa) de Chester Himes, Richard Wright, pleinement conscient de la valeur humaine de cette œuvre, semble lui attribuer comme une teinture de pessimisme qu’elle n’a pas à nos yeux.

« Ce livre, écrit-il, n’est ni anti ni pro-américain, ni anti ni procommuniste, ni anti ni pronègre, ni anti ni procapitaliste ; il est tout simplement humain ».

Voilà qui est uniquement négatif, l’humain mis à part. Mais cet humain, où Gordon le trouve-t-il ? Dans son syndicat.

Catégories
presse

Pierre Morain est parmi nous !

Textes parus dans Le Libertaire, n° 473, 5 avril 1956, p. 1

NOTRE camarade Pierre MORAIN, condamné à un an de prison pour sa lutte anticolonialiste, est sorti de la prison de la Santé. Pierre Morain a subi, dès son incarcération, le régime cellulaire, ce qui explique sa sortie, au bout de 9 mois de détention. Mais il ne fait aucun doute, camarades, que notre action a contribué à faire capituler la réaction : les initiatives du Comité de Libération P. Morain, qui nous ont attiré beaucoup de sympathie ; l’action dynamique et tenace du M.L.A. qui a secoué l’opinion partout, et à travers tout cela, la lutte journalière – la plus difficile à mener – de tous les militants et sympathisants de la F.C.L., chacun dans leur secteur.

Catégories
presse

Comité Pierre Morain

Textes parus dans Le Libertaire, n° 454, 24 novembre 1955 ; n° 455, 1er décembre 1955 ; n° 456, 8 décembre 1955 ; n° 459, 29 décembre 1955 ; n° 460, 5 janvier 1956 ; n° 466, 16 février 1956

Pour que le régime politique soit reconnu à P. Morain,

Pour la révision du procès Morain,

Pour la libération de notre camarade,

AIDEZ LE COMITE MORAIN !

Adhérez et souscrivez pour que notre campagne puisse se développer.

Le Comité P. Morain.

Adresse : Jacques Danos, Af. Inf., 5, rue Lamartine, Paris.

Catégories
presse

Comité Pierre Morain : Le silence est rompu !

Textes parus dans Le Libertaire, n° 453, 17 novembre 1955 ; suivis de documents parus dans Le Libertaire, n° 451, 4 novembre 1955

Avec la note publiée par Albert Camus dans l’Express du 8-11-55, le silence de la grande presse bourgeoise s’est trouvé brisé et la réaction a été immédiate. Le jour même, une adhésion par pneumatique, le lendemain et les jours suivants de nombreuses lettres : des avocats, des journalistes, des mères de famille, des jeunes.

Catégories
presse

Messali Hadj nous écrit

Lettre de Messali Hadj parue dans Le Libertaire, n° 450, 27 octobre 1955, p. 2 ; suivie d’un communiqué du Comité Pierre Morain

Angoulême, le 15 octobre 1955.

Au Bureau National de la F.C.L.

Cher Camarade,

J’ai le plaisir de vous écrire pour saluer tous les camarades de votre Bureau et tous vos militants. Quoique éloigné de la lutte active que poursuit le Mouvement National Algérien et la classe ouvrière française dans ses différentes organisations, je suis malgré tout avec un vif intérêt toutes leurs activités.

Catégories
presse

Le comité pour la défense de Pierre Morain et de toutes les victimes de la répression colonialiste est créé

Textes parus dans Le Libertaire, n° 448, 13 octobre 1955, p. 1 et 2

Les efforts réunis de la F.C.L. et du Mouvement de Lutte Anticolonialiste, joints au sens de la solidarité d’un certain nombre de personnalités, ont réussi à vaincre le silence honteux qui régnait autour de la condamnation de P. Morain.

Catégories
presse

M. L. A. : Libérez Pierre Morain

Communiqué du Mouvement de Lutte Anticolonialiste paru dans Le Libertaire, n° 447, 6 octobre 1955, p. 1

LA condamnation de Pierre Morain à un an de prison a soulevé une émotion intense parmi tous les anticolonialistes sincères, et nous avons reçu de nombreuses manifestations de solidarité et de sympathie.

Catégories
presse

Pierre Morain : 1 an de prison !

Article signé L. Bala paru dans Le Libertaire, n° 446, 29 septembre 1955, p. 1

LE 29 juillet dernier, 24 travailleurs algériens et un ouvrier français, P. Morain, étaient condamnés par la Chambre correctionnelle de Lille pour « reconstitution directe ou indirecte de ligue dissoute, M.T.L.D. ».

Catégories
presse

M.L.A. : Tous avec Pierre Morain contre le colonialisme et le fascisme

Communiqué du Mouvement de Lutte Anticolonialiste paru dans Le Libertaire, n° 443, 8 septembre 1955, p. 1 et 2

Paris, le 30 août 1955.

Arrêté le 23 juin, Pierre Morain a commencé son troisième mois de prison. Nous avons appris que le représentant du gouvernement avait fait appel devant la cour de Douai du jugement qui le condamne à 5 mois de prison, parce qu’il a jugé que la peine infligée par le tribunal de Lille était trop faible ! Morain a été avisé d’autre part qu’il doit être transféré à Paris pour y être jugé en vertu de l’article 80.

Catégories
presse

Pierre Morain poursuivi devant la Cour d’Appel de Douai pour augmentation de peine

Textes parus dans Le Libertaire, n° 442, 1er septembre 1955, p. 1 et 2

PIERRE MORAIN vient d’être avisé par les autorités judiciaires que le représentant du gouvernement avait fait appel devant la Cour d’Appel de Douai du jugement qui le condamne à 5 mois de prison. Ainsi, le gouvernement considère que la peine infligée à Morain n’est pas assez inique. Il veut maintenir le militant communiste libertaire P. Morain le plus longtemps possible en prison !

Catégories
presse

Pierre Morain condamné

Dossier paru dans Le Libertaire, n° spécial [août 1955], p. 1 et 2

VINGT-CINQ accusés passaient en jugement le vendredi 29 Juillet, devant le tribunal correctionnel de Lille. Il s’agissait de vingt-quatre travailleurs algériens et d’un travailleur français : Pierre MORAIN.

Catégories
presse

Pour la libération de Pierre Morain, la lutte continue

Textes parus dans Le Libertaire, n° 440, 21 juillet 1955, p. 1

LA demande de mise en liberté provisoire déposée par les avocats de Pierre Morain ne permet aucun espoir, car elle sera presque certainement refusée.

Cependant, les avocats ont pu obtenir que le jugement ait lieu rapidement, certainement fin juillet, avant les vacances des tribunaux. De cette façon, au cas où notre camarade serait acquitté, le temps de détention préventive sera limité au maximum.

Catégories
presse

Libérez Pierre Morain

Textes parus dans Le Libertaire, n° 439, 14 juillet 1955, p. 1

NOUS expliquions dans notre numéro saisi comment notre camarade Pierre MORAIN avait été écroué à la maison d’arrêt de Loos (Nord) sous l’inculpation de participation à la reconstitution du M.T.L.D. ! Et nous démontrions d’autre part tout ce que cette accusation pouvait avoir d’invraisemblable.

Catégories
presse

A Roubaix, notre camarade Morain tombe sous le coup de la répression

Article paru dans Le Libertaire, n° 437, 30 juin 1955, p. 1

Alors que notre camarade Pierre Morain, militant communiste libertaire, de Roubaix, distribuait des tracts du Mouvement de Lutte Anti-colonialiste à Wattrelos, mercredi soir 22 juin, il a été interpellé par la douane (!). Les douaniers, bien que ce ne soit nullement leur travail et bien que n’en ayant nullement le droit, s’empressèrent de faire un rapport à la police !

Catégories
presse

Dans le Nord, les Algériens ont montré l’exemple aux travailleurs français !

Article paru dans Le Libertaire, n° 429, 5 mai 1955, p. 2 ; suivi d’un complément paru dans Le Libertaire, n° 431, 19 mai 1955, p. 1

A LILLE, les dirigeants P.C.F. et S.F.I.O. ont donné publiquement la preuve de leur trahison, tandis que les travailleurs algériens leur démontraient qu’un 1er Mai est une journée de lutte pour la classe ouvrière, de chiasse pour les bourgeois.