Catégories
presse

Errico Malatesta et Luigi Bertoni : Le problème de la violence

Textes d’Errico Malatesta et Luigi Bertoni parus dans Le Réveil communiste-anarchiste, n° 623, 15 septembre 1923

Fascisti Celebrations, 1923. Additional Hulton Text: Cyclists saluting Mussolini. (Photo by © Hulton-Deutsch Collection/CORBIS/Corbis via Getty Images)

Parmi tous les problèmes que l’homme de cœur et de raison est amené à se poser, il n’y en a peut-être pas de plus délicat, important et troublant aussi que celui de la violence.

Catégories
presse

Errico Malatesta : La leçon de l’ennemi

Article d’Errico Malatesta paru dans Le Réveil communiste-anarchiste, n° 615, 19 mai 1923

Benito Mussolini speaking from the loggia of Palazzo della Signoria in Florence, Italy, June 19, 1923, from L’Illustrazione Italiana, Year L, No 25, June 24, 1923.

A propos de la suppression de la “fête” du Premier Mai (1)

Le moment peut paraître mal choisi pour une polémique avec les socialistes.

Catégories
presse

Errico Malatesta : Pour la prochaine insurrection

Article d’Errico Malatesta paru dans Le Réveil communiste-anarchiste, n° 609, 24 février 1923.

Portrait of Errico Malatesta (Santa Maria Capua Vetere, 1853-Rome, 1932), Italian anarchist.

Ces temps sont tristes pour nous.

Notre travail de tant d’années semble détruit. Beaucoup de nos camarades languissent dans les prisons et dans les bagnes ou vont errants et désolés par les terres d’exil, tous nous sommes presque réduits à la complète impuissance.

Catégories
presse

Le conflit israélo-arabe : un conflit au profit exclusif du capital

Extrait de l’article paru dans Guerre de classes, n° 7, janvier 1974, p. 3.

 

 

C’est la quatrième fois en vingt-cinq ans que l’hostilité entre Israël et les pays arabes dégénère en guerre ouverte. Une fois de plus, c’est une véritable levée de boucliers dans le monde. Le concert des positions remet face à face pro-arabes et pro-israéliens. Les organisations de gauche et d’extrême-gauche se sont lancées dans la confusion générale, pour avancer des mots d’ordre tout aussi confus qui reviennent toujours, plus ou moins directement, à soutenir les pays arabes : “Soutien aux peuples arabes de Palestine, d’Egypte et de Syrie en guerre pour récupérer leurs territoires occupés…”, “A bas l’agression israélienne”. “Lutte des peuples arabes contre le sionisme et l’impérialisme” … “Le Golan aux Syriens, le Sinaï aux Egyptiens”… Les révolutionnaires sont bien prompt au soutien, mais peu à l’analyse. Voilà qu’ils se mettent à soutenir sans broncher un camp capitaliste contre un autre ; voilà qu’ils mettent en avant leur internationalisme bâtisseur d’Etats en revendiquant “les droits légitimes” des peuples ou des nations.