Droit de réponse : APS – El Moudjahid (21 septembre 2011)

Concernant la dépêche de l’APS datée du 18 septembre 2011 « Intérêt des jeunes chercheurs pour le mouvement national et Messali Hadj » et reprise dans le quotidien algérien El Moudjahid du 20 septembre 2011.

Mon intervention d’une vingtaine de minutes portant sur le congrès extraordinaire du MTLD de juillet 1954 à Hornu, à l’occasion du colloque sur Messali Hadj, a été résumée en quelque lignes – dont une phrase qui me prête des propos que je n’ai pas tenus.

Le congrès n’a pas été convoqué, comme vous l’écrivez avec des guillemets donnant l’impression d’une citation rigoureuse, dans le but « d’exclure les membres du comité central qui se sont opposés à [Messali] pour une présidence à vie du parti ».

Tout en comprenant vos contraintes éditoriales et en saluant votre attention portée aux jeunes chercheurs qui tentent d’offrir, malgré des difficultés indéniables, une compréhension honnête de certains événements, organisations et personnages occultés, je ne puis que vous inviter à lire les actes du colloque lors de leur prochaine publication ou les éditions de L’Algérie Libre d’août 1954 pour vous faire une idée plus précise de certains enjeux autour de ce congrès.

Certain de votre soucis d’informer les citoyens algériens, et au-delà, je vous prie de bien vouloir insérer ce droit de réponse.

 Nedjib SIDI MOUSSA

doctorant en science politique

 

Ce texte, non publié, a été envoyé le 20 septembre 2011 par e-mail à l’APS dont le serveur semblait défectueux, ainsi qu’à la rédaction d’El Moudjahid qui n’en a pas accusé réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *