Catégories
presse

Communiqué du Mouvement libertaire nord-africain (section algérienne)

Communiqué du Mouvement libertaire nord-africain paru dans Le Libertaire, n° 424, 31 mars 1955

circa 1955: A local girl is arrested by two members of the French Foreign Legion, who have their headquarters here in Sidi Bel Abbes, Algeria. (Photo by Three Lions/Getty Images)

Le gouvernement impérialiste, après avoir rejeté la responsabilité de la situation en Algérie sur ce qu’il nomme “quelques bandes organisées de hors-la-loi”, dont le but est d’après lui de provoquer un sentiment d’insécurité et de peur dans l’ensemble de la population algérienne, en arrive à craindre “que les troubles sporadiques se transforment en insurrection générale”… Ainsi les Algériens se soulèveraient par “crainte” de ces “quelques bandes organisées de hors-la-loi”.

Catégories
presse

Un poème de Jean-Guy Modin dédié aux diffuseurs de “l’Algérie libre”

Paru dans L’Algérie libre, n°41, 19 janvier 1952 ; poème publié dans le recueil Epreuves.

Lesquels sont les sauvages ?

Catégories
communiqués

Mme Messali n’est plus

Communiqué du MTLD paru dans L’Algérie libre, le 3 octobre 1953.

Mme MESSALI est décédée vendredi 2 octobre, à 11 heures à la clinique des Glycines. Dans le coma depuis le 24 septembre, et malgré les soins prodigués par les médecins, elle n’a pu reprendre connaissance. Elle a rendu le dernier soupir entre les bras de ses deux enfants.

Catégories
tracts

Peuple d’Alger !

Tract bilingue du MTLD diffusé à Alger en octobre 1954.

PEUPLE D’ALGER !

LE LEADER ALGERIEN HADJ MESSALI VIENT D’ETRE L’OBJET D’UNE NOUVELLE DEPORTATION ARBITRAIRE DE LA PART DU GOUVERNEMENT FRANCAIS.

Catégories
rectifications

Droit de réponse : APS – El Moudjahid (21 septembre 2011)

Concernant la dépêche de l’APS datée du 18 septembre 2011 « Intérêt des jeunes chercheurs pour le mouvement national et Messali Hadj » et reprise dans le quotidien algérien El Moudjahid du 20 septembre 2011.

Mon intervention d’une vingtaine de minutes portant sur le congrès extraordinaire du MTLD de juillet 1954 à Hornu, à l’occasion du colloque sur Messali Hadj, a été résumée en quelque lignes – dont une phrase qui me prête des propos que je n’ai pas tenus.