Un membre du MNA capturé dans la région de Médéa condamné à mort

Article paru dans La Dépêche quotidienne d’Algérie, 1er février 1958.

 

 

Tribunal militaire d’Alger.

Un membre du M.N.A.

capturé dans la région de Médéa

condamné à mort

Meziane Slimane, 21 ans, cordonnier à Bouïra, membre d’un groupe M.N.A., qui avait été capturé le 27 mai 1957 au cours d’un accrochage dans la commune de Tirghane (Médéa) a été jugé, hier, pour association de malfaiteurs et tentatives d’assassinats.

Un violent engagement avait eu lieu entre les forces de l’ordre et un groupe important de hors-la-loi, fort d’une centaine d’hommes, sous les ordres du chef « Si Mohamed ». Les hors-la-loi perdaient 26 tués, un prisonnier – Meziane, qui avait le grade de caporal – et un important armement.

Le prisonnier reconnaissait faire partie de la bande depuis 16 mois et avoir participé à d’autres engagements. Le jour des faits, il avait tiré 67 cartouches et n’avait cessé de combattre que parce que son arme s’était enrayée. De plus, au moment de sa capture, il avait fait semblant de se rendre et avait tiré sur un gendarme.

Reconnu coupable, Meziane Slimane a été condamné à mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *