Catégories
presse

Akli Bounane : Les faux défenseurs du peuple algérien

Article d’Akli Bounane paru dans Le Libertaire, n° 435, 16 juin 1955

Meeting du 1er mai, Vélodrome du bois de Vincennes [source]

VOILA ce que dit le dernier tract qui a été distribué dans Paris par les staliniens aux travailleurs algériens :

« Le 1er Mai, alors qu’une profonde volonté d’union dominait la manifestation organisée à Vincennes par l’Union des Syndicats C.G.T. de la Seine, une centaine d’Algériens, répondant aux mots d’ordre de certains dirigeants nationalistes, ont tenté de troubler ce grand rassemblement des travailleurs de la Région Parisienne ».

Catégories
livres

Algérie, une autre histoire de l’indépendance : recension dans “Dissidences”

J’ai le plaisir d’informer mes amis et lecteurs de la parution d’une nouvelle recension de mon second livre Algérie, une autre histoire de l’indépendance (PUF, 2019) sur le blog de la revue Dissidences.

Catégories
tracts

Encore une fois !

Tract de la Fédération d’Alger du MNA, 19 décembre 1960

Muslim supporters of the National Liberation Front (FLN) demonstrate in the Casbah, Algiers, in front of a cordon of French troops. (Photo by Keystone/Getty Images)

Une fois de plus, le peuple Algérien tout entier vient d’affirmer dans les rues d’Alger son désir à la liberté et de prouver au monde par son action courageuse, que rien ne le fera reculer pour faire triompher sa part à la justice et à la dignité humaine.

Catégories
presse

En marge des événements tragiques d’Algérie : l’origine du drapeau algérien

Textes parus dans le Bulletin d’information du MNA, n° 30, décembre 1960, p. 2-6

The War In Algiers, Algeria In 1960 – Riots. (Photo by Dominique BERRETTY/Gamma-Rapho via Getty Images)

Au cours des événements qui se sont déroulés à Alger et dans les autres villes d’Algérie, avec l’arrivée du général de GAULLE jusqu’à son retour, il y a eu, de la part des Algériens musulmans une réaction inattendue pour certains, qui s’est transformée en de nombreuses manifestations.

Catégories
presse

L’Algérie au lendemain des journées tragiques et historiques de décembre 1960

Textes parus dans La Voix du peuple, janvier 1961

The War In Algiers, Algeria In 1960 – Riots. (Photo by Dominique BERRETTY/Gamma-Rapho via Getty Images)

Depuis le 9 décembre 1960, pendant plusieurs jours, l’Algérie a connu des événements graves. Les 11, 12 et 13 décembre ont vu le sang couler dans les rues d’Alger, d’Oran, de Bône et de leurs banlieues. Des centaines de tués, des milliers de blessés, voilà le bilan de ces événements. Mais ce ne sont pas seulement les “forces de l’ordre” qui ont mitraillé les Algériens ; il est établi officiellement que plusieurs dizaines d’Algériens ont été assassinés par des Européens. Ils se sont acharnés sur des vieillards et même des enfants qui jouaient. Cette férocité des “pieds noirs” contre les nôtres s’est particulièrement déployée à Bab-El-Oued, à Belcourt et au Ruisseau. C’était sous les hurlements de “l’Algérie française” que les hordes de LAGAILLARDE, de SUSINI et d’ORTIZ massacraient de pauvres innocents ; elles ont ainsi vidé leur haine bestiale et leur racisme odieux et, de ce fait, elles ont tué les mythes de la “fraternisation” et de tous les mensonges que leur “Echo d’Alger” leur “Dépêche Quotidienne d’Alger” n’ont cessé de scribouiller depuis le 13 mat 1958.

Catégories
revues

Algérie : la révolution bloquée. Une interview de Sami Naïr

Editorial suivi d’une interview de Sami Naïr par Daniel Bensaïd parus dans Critique Communiste, revue mensuelle de la Ligue communiste révolutionnaire, n° 35, novembre 1984, p. 3-4 et p. 21-27

Photos publiées dans El Djeich, novembre 1984, p. 98


Il y a trente ans en Algérie
Le 1er novembre des parias et des opprimés

EN ce jour de Toussaint 1954. quelques centaines de militants nationalistes algériens attaquaient, à travers toute l’Algérie, des commissariats de police et des postes de gendarmerie. Leurs moyens étaient dérisoires face à la puissance de l’impérialisme français. Pourtant, le 1er novembre 1954 reste dans l’histoire comme le lancement de la guerre de libération. L’action du 1er novembre répondait à l’attente du peuple algérien dominé, exploité et humilié depuis la conquête française. Ce peuple, dont la lutte pour sa libération n’avait pas cessé, désespérait devant l’attentisme ou le légalisme de ses dirigeants nationalistes. Le 1er novembre 1954 fut l’étincelle qui mit le feu à la plaine, au lendemain de la défaite du colonialisme français en Indochine et tandis que s’intensifiait la lutte pour l’indépendance au Maroc et en Tunisie, sous protectorat français.

Catégories
livres presse

Algérie, une autre histoire de l’indépendance : recension dans “Jeune Afrique”

J’ai le plaisir d’informer mes amis et lecteurs de la parution, cette semaine, sur le site de Jeune Afrique, d’une nouvelle recension de mon livre Algérie, une autre histoire de l’indépendance (PUF, 2019).

Catégories
revues

Robert Louzon : Requête à Messali Hadj

Article de Robert Louzon paru dans La Révolution prolétarienne, n° 140, juillet-août 1959, p. 15

FRANCE – JANUARY 17: Ahmad Messali Hadj Leaves Belle-Ile En Mer 1959 (Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images)

Messali Hadj est l’une des plus grandes figures du combat contre le colonialisme. Organisateur des ouvriers parisiens d’origine algérienne dans les années qui suivirent la première guerre mondiale, ouvrier lui-même, il devint, lorsqu’il eut regagné son pays natal, le fondateur et le porte-drapeau du premier mouvement national algérien à base populaire qu’il y ait eu. C’est grâce à lui que le nationalisme algérien cessa d’être confiné au sein de petits groupes d’intellectuels pour devenir un mouvement de masse englobant peu à peu l’ensemble du peuple algérien et mettant au premier plan les revendications des plus exploités : ouvriers et paysans.

Catégories
publications

Il y a soixante ans. FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie

J’ai le plaisir d’annoncer la publication de mon article intitulé “Il y a soixante ans : FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie” dans le numéro d’octobre d’Alternative libertaire.

Rendezvous With Messali Hadj In Chantilly. Chantilly, janvier 1959 : Messali HADJ, le prophète de l’insurrection algérienne, ancien combattant de 14-18 et fondateur du Mouvement national algérien (MNA), séjourne à l’hôtel du Parc après trois ans d’exil passés à Belle-Ile : le leader algérien se penchant à la fenêtre de sa chambre. (NELLY ESPIONNAGE). (Photo by Maurice Jarnoux/Paris Match via Getty Images)

Catégories
presse

Claude Gérard : De Belle-Ile-en-Mer à Chantilly avec Messali Hadj

Article de Claude Gérard paru dans La Nation socialiste, février 1959.

En même temps, que la déclaration de Messali Hadj “Aux camarades de la Nation Socialiste” voici quelques lignes de “bloc notes” prises au hasard au cours de l’étape Belle Ile Chantilly, ce samedi 17 février 1959…

Catégories
revues

Mohamed El Djerah : Le rôle de Messali Hadj et du M.N.A.

Article de Mohamed El Djerah paru dans La Révolution prolétarienne, n° 143, novembre 1959, p. 14-16

FRANCE – JANUARY 01: The Algerian Leader Messali Hadj In 1959 (Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images)

Dans la « R. P. » de juillet-août 1959, le camarade Louzon a publié un article sous le titre “Requête à Messali Hadj“.

Tout d’abord, il a rendu hommage au Président du M.N.A. en des termes pleins de sympathie et de grandeur. Il faut le dire, il peint admirablement bien l’ouvrier et le dirigeant courageux qui a consacré sa vie entière au service des travailleurs algériens et à leur éducation.

Catégories
presse

Messali Hadj nous parle de l’Afrique

Article paru dans La Révolution prolétarienne, n° 138, mai 1959, p. 24.

Après toutes ses années de prison ou de déportation, Messali Hadj, libéré de Belle-Ile, et gardant de là bas le souvenir de nos camarades du Cercle Zimmerwald de Niort, a répondu à l’invitation de la « R. P. » et du Cercle Zimmerwald de Paris et est venu nous parler des problèmes de l’Afrique du Nord. Parmi nous, dit-il, il se sent chez lui. Ainsi y a-t-il toujours eu, même dans les moments les plus sombres de son combat, une poignée d’amis, la “baraka”, où des Français ont été mêlés aux Algériens.

Catégories
presse

Interview d’un ancien militant du M.N.A.

“Interview d’un ancien militant du M.N.A., qui fut l’un des créateurs de l’Union syndicale des travailleurs algériens (USTA), la première organisation syndicale algérienne”, parue dans Tribune algérienne, n° 7, juillet 1976, p. 3-5

Spiritual Leader Of the Algerian Independence Messali Hadj In Gouvieux, France, in 1962. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho via Getty Images)

T.A. : Que penses-tu de la situation politique actuelle, de la discussion sur la Charte ouverte par le pouvoir ?

R. : La situation politique en Algérie est arrivée à un tournant décisif.
Pour la première fois depuis le coup d’état militaire du 19 juin 1965, Boumedienne qui a fait de l’Algérie sa propriété personnelle, et de la lutte du peuple algérien depuis l’Etoile Nord Africaine une simple introduction à son régime d’arbitraire, a été contraint, parce que son régime n’avait aucune assise dans la classe ouvrière, la paysannerie, a été contraint, de tenter de mystifier une fois de plus le peuple algérien avec sa campagne sur la Charte.

Catégories
revues

Edgar Morin : La révolution anticoloniale

Article d’Edgar Morin paru dans Arguments, 2e année, n° 10, novembre 1958, p. 27-31.

 

 

III. La révolution algérienne et la gauche française

Que l’on s’entende bien. Je suis internationaliste et non nationaliste. Je ne respecte pas le nationalisme algérien comme un nationaliste éclairé respecterait un nationalisme étranger, légitime comme le sien propre. Au fait, je ne respecte rien. Ce qui mérite d’être reconnu et défendu, dans le nationalisme algérien, c’est la revendication à la dignité et l’égalité de 8 millions d’êtres humains, et c’est la condamnation d’un système colonial et raciste.

Catégories
livres

Maurice Clavel : Le jardin de Djemila

Extrait de Maurice Clavel, Le jardin de Djemila, Paris, René Julliard, 1958, p. 19-22.

 

 

CHRONIQUE

 

Paris, février-avril 1957

 

I

 

J’avais quelques amis au Mouvement National Algérien et je m’en méfiais plaisamment : trop français. En eux semblaient revivre nos vieux révolutionnaires, dont il ne reste plus les noms que dans quelques rues vastes et laides, métros aériens, cœurs désuets : Barbès, Blanqui – ces gens qui ont peu agi dans leur siècle, ayant passé en prisons bourgeoises trop de leur vie, sans rien semer plus loin, la liberté s’étant faite science et police. Mes amis étaient une résurrection étrange, d’un naturel que le dépaysement accusait.

Catégories
presse

Paul Thibaud et Pierre Vidal-Naquet : “Le combat pour l’indépendance algérienne : une fausse coïncidence”

Entretien de Paul Thibaud et Pierre Vidal-Naquet,  “Le combat pour l’indépendance algérienne : une fausse coïncidence”, propos recueillis par Daniel Lindenberg et Olivier Mongin, Esprit, janvier 1995, p. 142-152.

 

 

PIERRE VIDAL-NAQUET – J’ai jadis, dans Vingtième Siècle, proposé une tripartition des engagements intellectuels durant la guerre d’Algérie.

 

Il y avait d’abord ceux que j’appelle les « dreyfusards » — en disant cela, je ne me pose pas personnellement en pur dreyfusard —, c’est-à-dire ceux qui parlaient du salut éternel de la France. Il y avait ensuite les « bolcheviques » qui voyaient la Révolution algérienne à l’image de la Révolution d’octobre : pour eux le mouvement révolutionnaire était indissociable d’un parti jacobin qui devait en incarner la tête. Certains pensaient même que la résistance à la guerre d’Algérie pouvait représenter le noyau d’un parti révolutionnaire en France. Enfin, troisième catégorie, il y avait les « tiers-mondistes » pour lesquels l’Algérie était le noyau historique d’une résurrection autonome de valeurs révolutionnaires : c’était l’Algérie des « damnés de la terre » de Frantz Fanon, qui prenaient dans le contexte une valeur quasi christique.
Catégories
livres

Abdelkader Chaker : La jeunesse algérienne en France

Extrait d’Abdelkader Chaker, La jeunesse algérienne en France. Éléments d’étude de l’émigration familiale, Alger, SNED, 1977, p. 192.

 

 

L’option de l’Algérie en faveur du parti unique a condamné à l’exil tous les partis d’opposition qui, à l’exception du Mouvement National Algérien (MNA), émanent du FLN historique. Ces mouvements d’opposition tentent de trouver une audience au sein de l’immigration algérienne, mais il faut bien admettre qu’ils n’y parviennent guère.

Catégories
presse

Une grève de la faim qui fait date

Article paru dans Nouvelle Gauche, n° 21, 11 au 24 février 1957.

 

 

En poursuivant pendant 13 jours la grève de la faim pour obtenir le bénéfice du régime politique, les 40 militants du M.N.A. dont nous avons déjà parlé dans ce journal n’ont pas seulement gagné la partie en ce qui les concerne, ils ont aussi suscité un grand mouvement d’unité à la prison de Fresnes, et leur victoire profitera dans l’avenir, à tous ceux, militants algériens et français, qui tomberont sous le coup de l’article 80 (atteinte à la sûreté extérieure de l’état).

Catégories
presse

A propos des “Bases de la négociation en Algérie”

Article paru dans La Vérité, n° 442, 25 janvier 1957.

 

 

C’est dans le cadre des Journées d’études sur l’Afrique du Nord, organisées par le Mouvement de Libération du peuple (MLP) et qui se sont tenues les 19 et 20 janvier au centre administratif et social d’Asnières, que Robert Barrat a traité d’un sujet brûlant entre tous “les bases de la négociation en Algérie”.

Catégories
presse

Paul Thibaud : La période des drapeaux est terminée

Extraits d’un article de Paul Thibaud paru dans Esprit, n° 145, décembre 1988, p. 19-21

Soldiers with the Algerian armed forces patrol the streets of Algiers in military tanks after riots broke out, instigated by rising food prices in a country with an unemployment rate of more than 18%. Islamic fundamentalist demonstrations and riots against Algerian President Chadli Bendjedid were severely repressed by the military, which killed hundreds of young urban poor civilians seeking work, decent housing, and public services. The riots were the most serious since Algeria gained independence in 1962. (Photo by © Patrick Robert/Sygma/CORBIS/Sygma via Getty Images)

La révolte des jeunes Algériens, la répression brutale qui leur a d’abord répondu, puis les réformes ébauchées ont trouvé les intellectuels français singulièrement impréparés. Parmi d’autres réactions désolantes, la plus cocasse restera celle de Gisèle Halimi dans Libération (13 octobre) : elle ne savait pas que l’Algérie était une dictature ! elle n’en a été avertie que « très tard et très mal » par ses « amis algériens », « qui étaient au pouvoir ». Doit-on comprendre que la gauche mondaine ne s’informe que dans les cocktails ? Soyons plutôt honnêtes: tout le monde savait et tout le monde s’en fichait! La cause dont l’intelligentsia française s’était fait jadis un emblème, elle lui était devenue quasi indifférente. Ce que la déclaration laborieuse de quelques ex-121 ne saurait dissimuler. Ces héros se sont relus ; aujourd’hui comme hier, profèrent-ils, « la cause du peuple algérien est celle de tous les hommes libres ». Cette superposition du présent et du passé suggère que le combat des jeunes Algériens est le même que celui de leurs pères, il y a trente ans, et qu’à une génération d’intervalle ils trouvent à l’extérieur les mêmes valeureux alliés, toujours aussi fermes sur les principes. (…)

Catégories
presse

Algérie : les effets et les causes

Extraits de la chronique de Jean-Marie Domenach parue dans Esprit, n°312, décembre 1962, p. 1039-1041.

 

 

Chaque fois que j’ai rencontré un responsable de la Résistance algérienne, je me suis trouvé en face d’une intransigeance totale, qui allait jusqu’à l’apologie inconditionnelle de la violence. Lorsque, en 1957, je rencontrai Abbane Ramdane, à Tunis, le simplisme brutal de ses propos m’épouvanta ; prenant une brochure sur la table (curieusement, c’était la Revue de défense nationale !), il s’écria : « l’Algérie, c’est très simple, c’est comme ce livre : vous me l’avez pris, rendez-le moi ! », et il m’exprima sa volonté de conduire l’action terroriste jusqu’à la victoire totale. On dira qu’il s’agissait d’un exalté (d’ailleurs généreux d’après ceux qui le connurent).

Catégories
presse

Notes documentaires sur le problème Algérien

Extraits d’un article paru dans Afrique Informations, n°47, 15-31 janvier 1957.

 

 

Aux premiers jours de l’année, de trois éléments principaux paraissait dépendre la solution du problème algérien :

I. – LA DECLARATION d’INTENTIONS du gouvernement français comportant elle-même ses répercussions sur le prochain débat à l’O.N.U. Il s’agissait alors d’un élément inconnu.

II. – LES PERSPECTIVES ET LES REACTIONS DES REBELLES, et des deux organisations nationalistes, F.L.N. et M.N.A. qui en constituent l’expression politique, compte tenu de la rivalité entre les deux organisations.

Catégories
publications

10949 femmes

Le mensuel de critique et d’expérimentations sociales CQFD a publié, dans son numéro de décembre 2016, mon petit article sur le film de Nassima Guessoum 10949 femmes.

Cet émouvant documentaire est consacré au parcours de Nassima Hablal (1928-2013), militante indépendantiste algérienne, disparue le même jour que Mustapha Ben Mohamed, ancien dirigeant du Mouvement national algérien et du Parti des travailleurs.

Catégories
presse tracts

Lettre ouverte adressée par le MNA aux députés lors du débat sur l’Algérie

Lettre parue dans La Voix du peuple, n°27 [novembre 1956] et diffusée sous forme de tract.

 

 

Monsieur le député,

L’Assemblée Nationale Française aura à débattre d’une très grave situation politique dominée par la guerre d’Algérie et les récents événements du canal de Suez. La paix a été sérieusement menacée et le monde a failli être entraîné dans un conflit dont les conséquences auraient été imprévisibles.

Catégories
publications

Algerian feminism and the long struggle for women’s equality

Mon article intitulé “Algerian feminism and the long struggle for women’s equality” a été publié le 4 octobre 2016 par The Conversation.

Il traite de lutte des Algériennes pour l’égalité depuis la période coloniale jusqu’à nos jours, en évoquant plus particulièrement le cas des militantes messalistes dans l’émigration ouvrière.

Le texte est accessible à partir de ce lien.

Catégories
presse

Une interview d’un Commissaire politique de l’Armée de libération par Claude Gérard

Entretien paru dans La Voix du Peuple, n° 27 [novembre 1956] ; il a été publié à l’origine par le journal marocain Al Alam, puis repris dans La Vérité, n° 411, 25 mai 1956.

Mlle Claude Gérard, commandante de la résistance française, journaliste bien connue, s’est rendue dans les maquis algériens en mars dernier.

Certains autres journalistes et intellectuels français pressentis pour enquêter dans les maquis de l’Armée de libération nationale afin d’informer objectivement l’opinion publique sur la composition réelle de notre armée, se sont récusés pour diverses raisons qu’il ne nous appartient pas d’apprécier.

Catégories
publications

Les visages de l’émancipation : l’action des femmes messalistes durant la révolution algérienne

Les visages de l’émancipation : l’action des femmes messalistes durant la révolution algérienne”, mon dernier article publié par la revue Le Mouvement social (2016/2), dans un dossier intitulé “Femmes africaines et mobilisations collectives (années 1940-1970)” coordonné par Emmanuelle Bouilly et Ophélie Rillon.

 


Catégories
presse

La Jeunesse démocratique Camerounaise solidaire du Peuple Algérien

Article paru dans La Voix du peuple, n° 22, juin 1956.

 

 

Le Mouvement National Algérien a reçu de la Jeunesse Démocratique du Cameroun le message suivant :

 

MESSAGE DE SOLIDARITÉ A LA JEUNESSE ALGÉRIENNE

A l’occasion de la Semaine Mondiale de la Jeunesse, la Conférence Nationale de la Jeunesse Démocratique du Cameroun siégeant sous maquis salue la lutte héroïque que le peuple et la jeunesse algériens mènent pour se libérer de l’oppression étrangère.

Catégories
livres

Edgar Morin : Itinérance

Extraits du livre : Edgar Morin, Itinérance, Entretien avec Marie-Christine Navarro, Paris, Arléa, 2000, pp. 45-50.

 

 

M.-C. N. : Est-ce pour cette raison que, dans les débuts de la guerre d’Algérie, en 1955, vous créez avec Antelme le comité contre la guerre d’Algérie ? Comité créé, cette fois, dans un esprit critique. J’aimerais qu’on parle de l’Algérie parce que, là encore, à cette époque, vous avez une position très originale – originale par rapport au manifeste des 121, et surtout par rapport au courant messaliste

E.M. : Il y avait dans ce comité René-Louis Desforêts, Robert Antelme, Dyonis Mascolo, moi-même, Marguerite Duras et ma femme Violette. On prend la décision de former un comité d’intellectuels contre la guerre en Afrique du Nord – parce qu’il faut préciser que tout n’était pas terminé non plus en Tunisie.

Catégories
presse tracts

1936-1956 : 20 ans après

Texte du MNA diffusé sous forme de tract et publié dans La Voix du Peuple, n° 22, juin 1956.

 

 

En 1936, lors du projet Blum-Viollette, les politicards Ferhat Abbas, Dr. Bendjelloul, Tewfik El-Madani, les socialistes, les communistes et les Oulémas constituaient le “Congrès Musulman” pour soutenir et faire adopter par le Parlement et le Sénat français ce projet qui devait mettre fin à la nation algérienne.

Catégories
presse

Messali Hadj

Article publié dans le quotidien britannique The Times, le 6 juin 1974.

 

 

Messali Hadj, sometimes known as the Patriarch of Algerian Nationalism, died in France on Monday at the age of 76.

It was calculated that he had spent over 30 years in prison, in internment, or under house arrest. In 1962 he was freed after the signing of the Evian Agreement.

Catégories
presse

M. Bouhafa précise le sens de son appel à la médiation yougoslave

Article de Paul Yankovitch paru le 26 mai 1956 dans Le Monde.

Belgrade, 25 mai. – Un visiteur inhabituel s’est présenté hier matin au secrétariat d’État des affaires étrangères yougoslave ; M. El Abed Bouhafa, représentant du comité de libération nord-africain aux États-Unis, a remis au secrétaire d’État aux affaires étrangères un aide-mémoire relatif au problème algérien. C’est un document en français de près de sept pages et contenant en seize points un projet de médiation internationale en Algérie.

Catégories
presse

Le Chant des Rescapés

Extraits d’un poème publié dans La Voix du Peuple, n°10, 2 mai 1955.

 

 

Le Chant des Rescapés

(Poème d’un exilé sur le 8 mai 1945)

 

Algérie, ma patrie, échelle de lumière

Ton nom est dans cette nuit.

Oui j’ai repris ton appel, ta douceur maritime

En ce soir du huit mai

Catégories
publications

Tensions mémorielles autour de la question messaliste

Le dernier numéro de la revue Matériaux pour l’histoire de notre temps (n°117-118, 2015/2) propose un très beau dossier intitulé “mémoires et constructions nationales en Afrique”.

 

 

On y trouve notamment mon article intitulé “Occultation étatique et réappropriations privées : tensions mémorielles autour de la question messaliste en Algérie (1964-1994)“.

Catégories
livres

Paul Philippe : Un combat politique

Source : Paul Philippe, “Un combat politique”, in Sidi Mohammed Barkat (dir.), Des Français contre la terreur d’Etat (Algérie 1954-1962), Paris, Reflex, 2002, p. 100.

 

 

(…) dans les débuts, les combattants des maquis algériens manquaient de signes de reconnaissance et ils désiraient disposer d’un écusson portant le drapeau algérien (étoile et croissant) avec le sigle ALN, Armée de libération nationale.

Catégories
presse

La Région Parisienne du M.N.A. adhère au Comité de Vigilance Anti-fasciste

Article paru dans La Voix du Peuple, n° 20, 1er mars 1956

 

 

Devant la tournure qu’ont prise les actions provocatrices des colonialistes en France et en Algérie, la région parisienne du M.N.A. a adressé la lettre suivant[e] au secrétaire du “Comité de Vigilance anti-fasciste”:

Catégories
presse

Pour faire place aux “Interlocuteurs valables” : Encore un dirigeant du M.N.A. arrêté et torturé

Article paru dans La Voix du peuple, n° 17, 3 janvier 1956

 

 

En même temps qu’il rameute tous les réformistes et les béni-oui-oui pour les baptiser “interlocuteurs valables”, le colonialisme lance toutes ses forces contre le Mouvement National Algérien.

Une fois de plus, un dirigeant du M.N.A., Mokhtar Zitouni, a été arrêté à Saint-Eugène (Alger) le 23 décembre, et torturé. Depuis cette date nous n’avons aucune nouvelle de lui.

Catégories
presse

Henri Geneste condamné à 3 ans de prison et 100.000 frs d’amende

Source: La Vérité, n° 508, 17 juillet 1958.

 

 

Pour avoir œuvré à la fraternité des travailleurs français et algériens

Henri Geneste condamné à 3 ans de prison et 100.000 frs d’amende

Trois ans de prison, cent mille francs d’amende, cinq ans de privation des droits civils : tel est l’incroyable verdict prononcé par la cour d’appel de Douai contre le métallurgiste Henri Geneste, emprisonné depuis bientôt quinze mois, pour avoir conformé ses actes à ses convictions.

Catégories
presse

La vocation à la dictature

Article publié dans La Nation socialiste, n°57, juillet-août 1962

 

 

Le point de vue de Martial :

 

La vocation à la dictature

L’exclusion du P.P.A.( ex-M.N.A) de la campagne pour l’autodétermination en Algérie confirme nos appréhensions de toujours sur l’avenir de la démocratie dans ce pays.

Catégories
presse

Un appel à M. Guy Mollet

Appel paru dans Le Monde, le 7 décembre 1956.

Un appel a été adressé au président du conseil en faveur des détenus du M.N.A. par un certain nombre d’intellectuels. En voici le texte :

Catégories
presse

Louis Houdeville : Le massacre de Melouza

Article de Louis Houdeville paru dans Nouvelle Gauche, n° 29, 9-22 juin 1957

Three-Hundred Menfolk Slaughtered by Terrorists. Near La Casbah, Algeria: This pathetic group of women was found in the mountains near La Casbah, eastern Algeria, where they fled when Algerian terrorists descended upon their village and slaughtered every male over the age of 15. A few males, left for dead by the terrorists, later crawled away and were found in the mountains by the French.

Nous sommes de ceux pour qui l’anticolonialisme militant constitue une raison de vivre. Nous sommes de ceux qui n’avons jamais cessé de dénoncer les crimes commis au nom de la raison d’Etat, de la Nation ou des “impératifs” de la présence. Nous sommes de ceux qui n’avons cessé de lutter contre les bourreaux pour que justice et réparation soient rendues aux victimes.

Catégories
presse

Honneur à Aïcha BAHRI

Article paru dans La Voix du peuple, décembre 1961.

 

 

Aïcha BAHRI, patriote algérienne, a été plusieurs fois agressée par le F.L.N. à Lyon. Bien que blessée grièvement plusieurs fois, elle en est sortie avec courage et honneur.

Catégories
presse

Yves Dechézelles : Lettre ouverte à Francis et Colette Jeanson

Lettre d’Yves Dechézelles parue dans La Révolution prolétarienne, n° 102, février 1956, p. 21-22  ; La Vérité, n° 389, 13 janvier 1956 et La Vérité, n° 390, 20 janvier 1956

J’attendais votre livre avec impatience.

Nous manquions d’un ouvrage mettant en lumière les causes de l’insurrection algérienne. Au moment où l’opinion française porte un intérêt croissant au problème algérien, l’on vous était reconnaissant d’avoir ramassé une moisson de faits et de documents permettant de mieux faire comprendre les événements.

Mais tandis que je parcourais “L’Algérie hors la loi”, ma joie se mêla rapidement de stupeur.

Catégories
presse

La rivalité s’accentue entre les dirigeants du F.L.N. et du M.N.A.

Article de Philippe Herreman paru dans Le Monde, 8 septembre 1956.

 

 

Depuis un an les dirigeants du Front de libération nationale (F.L.N.) et ceux du Mouvement national algérien (M.N.A.), ancienne fraction du M.T.L.D. (Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques) restée fidèle à Messali Hadj n’ont cessé de rivaliser auprès des masses algériennes et de s’accuser mutuellement de trahison. Le F.L.N. souhaitait élargir son audience, le M.N.A. entendait conserver la sienne. Un tract diffusé par le Mouvement national algérien montre que cette concurrence n’a rien perdu de sa violence.

Catégories
presse

Des regroupements sont constatés entre les différentes formations de rebelles M.N.A. et F.L.N.

Article paru dans le quotidien Le Monde, le 26 mai 1956.

Alger, …mai. – À l’approche de l’été un certain regroupement des forces rebelles et une modification de leur tactique semblent se dessiner en Algérie.

La première chose que l’on constate en arrivant à Alger est une recrudescence des attentats. Peu de jours se passent sans qu’une ou plusieurs victimes tombent sous les balles ou le couteau des tueurs. De cette nouvelle flambée de terrorisme urbain qui était longtemps demeuré cantonné dans les villes de l’Est algérien, et principalement à Constantine, on donne plusieurs explications.

Catégories
presse

En dépit de certains “accords locaux” la rivalité persiste entre le F.L.N. et le M.N.A.

Article paru dans le quotidien Le Monde, le 19 mai 1956.

Une quinzaine de Français musulmans ont été égorgés dans la région de Palestro. Ils appartenaient, croit-on, au Mouvement national algérien, et l’on en déduit que le modus vivendi sur lequel le M.N.A. et le Front de libération nationale se sont mis d’accord dans certaines régions (Alger et Constantinois notamment) ne revêt encore qu’un caractère local.

Catégories
livres

Edgar Morin : Autocritique

Source : Edgar Morin, Autocritique, Paris, Seuil (Points), 1991, p. 187-203.

 

 

En automne 1955, Antelme, Mascolo, Louis-René des Forêts et moi fondions le Comité d’action des intellectuels contre la guerre en Algérie. C’était l’époque où une lame de fond semblait vouloir se former dans le pays. Des casernes étaient assaillies. Des jeunes rappelés chahutaient. D’autres voulaient se planquer. Le parti communiste s’efforçait de canaliser le mouvement dans un sens légal pétitionnaire et il lui brisait les reins. Nous voulions nous élever contre le principe même de la guerre coloniale et pour le principe même du droit des peuples. Notre force première était d’être indépendants. De nombreux intellectuels de gauche adhérèrent au comité. Quelques communistes, déçus par la mollesse tacticienne du parti, nous rejoignirent quoiqu’on les eût mis en garde contre ce « comité d’exclus ».

Catégories
livres

Jean Poperen : La gauche française et le duel FLN-MNA

Source : Jean Poperen, La Gauche française. Le nouvel âge (1958-1965), Paris, Fayard, 1972, p. 70-74.

La gauche française et le duel FLN-MNA

(…) en métropole, dans les milieux ouvriers les plus politisés, le MNA de Messali Hadj conserve une implantation notable. Les hommes qui l’animent ont souvent appartenu au mouvement communiste durant l’entre-deux-guerres et, lorsqu’ils rompirent, ils furent accusés par les communistes de tendances « nationalistes » et « trotskystes ». La vraie raison de leur rupture est qu’ils jugeaient insuffisante l’action du PCF pour la réalisation de l’indépendance algérienne.

Catégories
livres

Mahmoud Bouzouzou : De deux prisons à la liberté

Source : Mahmoud Bouzouzou, « De deux prisons à la liberté », in Gabriel Marcel (dir.), Un changement d’espérance. A la rencontre du réarmement moral, Paris, Plon, 1958, p. 67-78.

Je suis né dans une ville de la côte algérienne, Bougie, qui fut, à une époque de l’histoire, la capitale de tout le Maghreb oriental, c’est-à-dire de toute l’Algérie, et le centre d’un grand rayonnement culturel pour toute l’Afrique du Nord. Ses habitants l’appellent depuis très longtemps « la petite Mecque », à cause du nombre important des saints qui y reposent.

Catégories
livres

André Blanchet : L’itinéraire des partis africains depuis Bamako

Source : André Blanchet, L’itinéraire des partis africains depuis Bamako, Paris, Plon (coll. « Tribune libre »), 1958, p. 50-52

C’est dans le même esprit qu’il fut fait grief par certains au RDA d’avoir invité à Bamako l’Union des Syndicats des Travailleurs Algériens (USTA), organisation d’obédience « messaliste » (MNA) qui put ainsi déléguer à Bamako deux représentants : MM. Abdallah Filali et Ahmed Bekhat.