Catégories
communiqués

Mouvement National Algérien : communiqué du 20 avril 1962

Communiqué du Mouvement National Algérien, 20 avril 1962

GOUVIEUX, FRANCE – MAY 05: Portrait of the NAM (National Algerian Movement) leader Ahmed Ben Messali Hadj after his press conference on May 5, 1962 at the Toutevoie Manor in Gouvieux, France. (Photo by REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho via Getty Images)

MOUVEMENT NATIONAL
ALGERIEN

COMMUNIQUE

Le BUREAU POLITIQUE du M.N.A. s’est réuni les 17, 18 et 19 Avril 1962 pour examiner l’évolution de là situation en Algérie.

Tout d’abord, il déclare qu’il a présidé une conférence d’information du M.N.A. pour étudier comment il envisage sa reconversion politique à la suite de la situation de fait née après les accords d’Evian et le cessez-le-feu qui s’en est suivi.

Bien qu’il ait fait des réserves sur ces accords, il entend participer, d’une manière active et concrète, à la construction du futur Etat algérien conformément aux principes de l’autodétermination.

D’autre part, le BUREAU POLITIQUE du M.N.A. :

CONSTATE que la situation s’est aggravée en Algérie depuis le cessez-le-feu ;

DEPLORE le nombre grandissant de victimes qui tombent chaque jour et qui dépassent celui d’avant le cessez-le-feu ;

S’ELEVE contre les attaques et les bombardements incessants perpétrés contre les populations musulmanes par les commandos de l’O.A.S. sous l’oeil indifférent des « forces de l’ordre ».

DENONCE cette situation qui prend l’allure d’une extermination systématique de notre peuple ;

EXIGE qu’il soit mis fin, par des mesures énergiques, à ce massacre et à ce banditisme ;

PROTESTE centre le parcage imposé aux Musulmane dans leurs quartiers par suite de la terreur, cause de la misère, du chômage, de la faim et des épidémies.

DECLARE qu’une telle situation peut provoquer des réactions violentes de la part de notre peuple qui se sent abandonné à son propre sort,

Le BUREAU POLITIQUE du M.N.A. :

CONDAMNE les luttes fratricides F.L.N. – M.N.A. ;

DENONCE les provocations, les égorgements, les enlèvements et les impositions financières ;

Le BUREAU POLITIQUE du M.N.A. :

PROPOSE au F.L.N. une rencontre en vue de :

– METTRE fin aux luttes fratricides ;
– UNIR les forces démocratiques pour barrer la route au fascisme ;
– et POURSUIVRE, ensemble, la construction de la Nation Algérienne.

Le BUREAU POLITIQUE du M.N.A. :

ADRESSE un appel fraternel à nos compatriotes algériens non-musulmans pour les convier à rejoindre les rangs de l’Algérie qui est en train de se faire et dans laquelle ils vivront dans la paix, la liberté et le respect de leurs droits politiques et confessionnels.

Enfin, le BUREAU POLITIQUE du M.N.A. :

DEMANDE à notre peuple d’être vigilant et à nos militants d’être à l’avant-garde du combat pour la paix, la liberté et la fraternité.

Le 20 Avril 1962.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :