Catégories
presse

La révolution algérienne et sa direction (2)

Article paru dans Informations ouvrières, n° 569, du 21 juin au 28 juin 1972, p. 8

Le ministre d’Etat algérien Cherif Bel Kassem et le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelaziz Bouteflika lors de la fête d’indépendance de l’Algérie. (Photo by Christian SIMONPIETRI/Sygma via Getty Images)

Les conditions dans lesquelles l’Algérie a accédé à l’indépendance politique, le 5 juillet 1962, ont été telles que l’impérialisme français et international avait suffisamment de garanties quant au maintien des bases essentielles de sa domination économique. Les accords d’Evian signés en mars 1962 avaient nettement stipulés que tant la propriété de la terre que celle du sous-sol devait rester entre les mains des classes possédantes, c’est-à-dire en fait sous la domination des colons et du capital financier.

Catégories
presse

Meulan : de l’embauche à la Cour de Sûreté le trafic continue

Article paru dans Tout !, n° 2, 8 septembre 1970, p. 8

Immigrants working in Renault factory in Flins, France in 1975. (Photo by Dominique BERRETTY/Gamma-Rapho via Getty Images)

M. Aguiton, du-Parquet-du-Procureur-Général-auprès-de-la-Sûreté-de-l’Etat est chargé de soutenir l’accusation contre notre frère Marc HATZFELD lors du procès qui doit avoir lieu prochainement. Marc Hatzfeld est à la Santé depuis plusieurs mois pour l’affaire du Bureau de la Main-d’Œuvre de la Mairie de Meulan.

Catégories
presse

Lettres sur l’Algérie (comités de gestion)

Lettres publiées dans Informations Correspondance Ouvrières, n ° 27, mars 1964, p. 17-21.

 

 

ALGERIE :
A la suite des deux lettres publiées dans le N° 25 et d’une brève réponse figurant dans le N° 26, nous avons fait quelque mises au point et reçu d’autres réponses. C’est ce dossier que nous publions intégralement, malgré sa longueur. Si le débat s’élargissait, nous envisagerions une brochure centrée sur les comités de gestion.

Catégories
presse

Jean-François Lyotard : L’Algérie évacuée

Extrait de Jean-François Lyotard, “L’Algérie évacuée”, Socialisme ou Barbarie, n° 34, mars-mai 1963, p. 1-7

Algeria President Ahmed Ben Bella’s visit in Constantine with colonel Houari Boumédiène on November 11, 1963 in Constantine, Algeria. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho via Getty Images)

Les lignes qui suivent n’ont pas pour objet de définir une politique révolutionnaire en Algérie. La question du sort de ce pays ne se pose plus et ne se pose pas encore de cette manière. Plus, parce que l’élan qui animait les masses au cours de la lutte nationale est maintenant brisé : il n’y a pas eu de révolution. Pas encore, parce que les problèmes qui assaillent les travailleurs et que la politique de la direction actuelle est incapable de résoudre, finiront par amener à maturité les conditions d’une nouvelle intervention des masses : la révolution reste à faire.

Catégories
presse

Editorial

Éditorial paru dans le Bulletin d’informations du PPA, n° 1, juillet 1962

 

 

Editorial

Il a fallu cent trente années au peuple algérien pour réaliser son indépendance…

Sans risque de verser dans un verbiage révolutionnaire, ou dans un gauchisme stupide, que d’aucuns font leur aujourd’hui pour des raisons évidentes, il suffit de lire les accords d’Evian pour affirmer que cette indépendance reste à parfaire.