Catégories
presse

Messali Hadj écrit à Jean-François Devay

Article paru dans La Nation socialiste, n° 55, mai 1962, p. 2

Messali Hadj nous communique la lettre qu’il vient d’adresser à Jean-François Devay, directeur du journal Minute, au sujet des prétendus contacts entre l’O.A.S. et le M.N.A. Nos lecteurs liront également, en page 5 et en page 8, des mises au point sur le même thème.

Catégories
presse

Le M.N.A. et les accords d’Evian

Article paru dans La Nation socialiste, n° 54, avril 1962, p. 5

Au moment où à Evian les négociations approchaient de leur fin heureuse, la presse et la radio faisaient de larges commentaires sur l’activité du M.N.A. en Algérie.

Catégories
presse

Fred Zeller : Ben Bella est libre, Messali reste en prison. Qu’en pense la Gauche ?

Article de Fred Zeller paru dans La Nation socialiste, n° 54, avril 1962, p. 4 et 13

Par les accords d’Evian la France vient – pour le moment – de mettre un terme à une longue période de guerre qui va, sans un seul moment de répit, de 1939 à 1962. C’est-à-dire vingt-trois années.

Catégories
presse

Auguste Lecoeur : Pas de solution durable en Algérie sans « table ronde »

Article d’Auguste Lecoeur paru dans La Nation socialiste, n° 52, février 1962, p. 3-4

Les informations concernant les progrès réalisés par les pourparlers France – F.L.N., en vue d’un cessez le feu, se font plus nombreuses et plus précises.

Avec espoir, nous attendons l’heure où sera annoncée la fin des combats. A défaut de pouvoir s’y opposer, l’OAS et ses complices cherchent les moyens de retarder l’heure de la paix par le terrorisme d’une part et d’autre part en créant une situation d’impossible entente entre les deux communautés.

Catégories
presse

Pierre Hervé : Ce que signifie l’extrémisme de l’O.A.S.

Article de Pierre Hervé paru dans La Nation socialiste, n° 51, janvier 1962, p. 1 et 5

OAS -Secret Armed Organization- bomb attack at a police station in the 17th arrondissement on January 19, 1962 in Paris, France. – Inscription « No to the OAS » written on the wall. (Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images)

EXPOSANT lors de son procès les raisons de l’échec de la rébellion militaire d’avril 1961, Challe déclarait : « Nous n’avons pas voulu faire la guerre même aux tièdes et nous avons voulu éviter toute effusion de sang ». Il faut bien constater que depuis ce temps les chefs de l’O.A.S. ont adopté une autre tactique. Les menaces, les chantages, les attentats se sont multipliés et des officiers français, qui pourtant se réclament du sentiment national et de l’honneur de l’Armée, n’ont pas hésité à faire assassiner d’autres Français par des déserteurs de la Légion étrangère.

Catégories
presse

Claude Gérard : De Belle-Ile-en-Mer à Chantilly avec Messali Hadj

Article de Claude Gérard paru dans La Nation socialiste, février 1959.

En même temps, que la déclaration de Messali Hadj « Aux camarades de la Nation Socialiste » voici quelques lignes de « bloc notes » prises au hasard au cours de l’étape Belle Ile Chantilly, ce samedi 17 février 1959…

Catégories
presse

De l’indépendance à la démocratie

Éditorial publié dans La Nation socialiste, n°57, juillet-août 1962.

 

 

Quand nos lecteurs recevront ce numéro, l’indépendance de l’Algérie sera chose acquise, légalement, « démocratiquement » et vraisemblablement à une énorme majorité des suffrages exprimés. Nous autres, à la Nation Socialiste, qui avons toujours préconisé cette solution du bon sens et de la nécessité et qui, depuis sept ans, réclamons cette prise en mains par le peuple d’Algérie de son propre destin, nous ne pouvons que nous réjouir. Mais pourquoi, à l’heure où tout semble prêt pour les grandes fêtes de la liberté et les vastes entreprises d’un État jeune, ne pouvons-nous nous empêcher d’une certaine amertume et de beaucoup d’inquiétude?

Catégories
presse

La vocation à la dictature

Article publié dans La Nation socialiste, n°57, juillet-août 1962

 

 

Le point de vue de Martial :

 

La vocation à la dictature

L’exclusion du P.P.A.( ex-M.N.A) de la campagne pour l’autodétermination en Algérie confirme nos appréhensions de toujours sur l’avenir de la démocratie dans ce pays.