Catégories
presse

Il y a un an, les étudiants manifestaient à Alger

Article paru dans le Bulletin de liaison, n° 11, février 1967, p. 9

Il y a un an, le 29 janvier 1966, les étudiants d’Algérie avaient réussi à tenir tête au pouvoir d’Alger, par leurs manifestations et leur grève de trois jours.

Catégories
presse

Statut personnel : Un premier pas dans la lutte

Article paru dans le bulletin Riposte à la répression en Algérie, n° 8, mars 1982, p. 9-11

Femme et enfants dans la casbah en juillet 1985 à Alger, Algérie. (Photo by Patrick AVENTURIER /Gamma-Rapho via Getty Images)

La mobilisation des femmes à Alger contre l’interdiction qui leur était faite de sortir librement du territoire, la manifestation devant l’assemblée contre la farce du “code de la famille” ou “code du statut personnel” et plus récemment la manifestation du 23 décembre au cours de laquelle on a vu les femmes descendre courageusement dans la rue pour revendiquer leurs droits, ont permis dans une certaine mesure de lever le voile sur l’oppression particulière qui pèse terriblement sur les femmes en Algérie.

Catégories
livres

Fadéla M’Rabet : La femme algérienne

Extrait du livre de Fadéla M’Rabet, La femme algérienne suivi de Les Algériennes, Paris, François Maspero, 1969, p. 9-22

ALGERIA – CIRCA 1969: Crowd Of Algerians. (Photo by Edouard BOUBAT/Gamma-Rapho/Getty Images)

On sourira peut-être, ou l’on s’irritera, de mon projet : tant de problèmes se posent à l’Algérie (« décollage » économique, création d’un vrai parti d’avant-garde, épuration, refonte des structures administratives…) que le moment est mal venu, dira-t-on, d’en soulever un autre : celui de la libération de la femme (de la jeune fille).

Catégories
presse

Safia Bentayeb : Code de la famille. Le statu-quo

Articles de Safia Bentayeb parus dans Et-thaoura, n° 5, automne 1983, p. 6-8

Jeunes femmes pendant la Fête de la Jeunesse en juillet 1985 à Alger, Algérie. (Photo by Patrick AVENTURIER/Gamma-Rapho via Getty Images)

Les différents avant-projets de code de la famille qui ont vu le jour depuis l’indépendance, à peu de chose près, ont le même contenu et ont tous été élaborés de manière anti-démocratique “secrète” et en dehors des femmes.

Catégories
presse

Le code de la famille en Algérie

Article paru dans Les yeux ouverts, n° 1, 1984, p. 3-8

Jeune fille sur un marché en juillet 1985 à Alger, Algérie. (Photo by Patrick AVENTURIER/Gamma-Rapho via Getty Images)

Personne n’a jamais contesté la participation des femmes algériennes à la guerre de libération nationale. Cette participation devait même permettre aux femmes d’ouvrir des brèches pour leur émancipation et les faire participer à la gestion publique de la Nouvelle Algérie indépendante. Mais, c’était compter sans les forces réactionnaires et traditionalistes qui, une fois la guerre terminée, ont décidé autrement du sort des femmes. Bien vite, elles ont été exclues du rôle qu’elles entendaient jouer dans la construction du pays et renvoyées devant leurs fourneaux !

Catégories
presse

La journée du 8 mars à Alger

Textes parus dans El-Oumami, n° 24, avril 1982, p. 6 et 11-12

المرأة ويومها العالمي (photo publiée dans El Djeich, n° 216, mars 1982, p. 5)

A l’appel du comité d’action, rassemblement du 8 mars (Maison du Peuple — UGTA). Une cinquantaine de femmes. Refus de nous laisser entrer dans la salle où se tenait un gala organisé par les femmes travailleuses de la Santé. Menaces des flics. Des « syndicalistes » viennent nous demander de nous disperser. L’hôpital Mustapha étant investi par les flics (grève des agents), la fac étant surveillée, la cité-U trop loin, nous décidons de nous rendre à la Fédération Algérienne des ciné-clubs où se tient une rencontre des femmes.

Catégories
presse

Statut personnel : Le gouvernement recule !

Article paru dans El-Oumami, n° 22, février 1982, p. 4-5

Young women in uniform stand in front of a portrait of Algerian President Houari Boumédiènne following a military parade. (Photo by Christine Spengler/Sygma/Sygma via Getty Images)

LE GOUVERNEMENT vient de décider le 24/1/82 d’ajourner l’examen par l’APN du projet de statut personnel. Il est ainsi prouvé que l’Etat bourgeois peut reculer sous la pression de la mobilisation. Seule la lutte paye. Malgré le nombre limité de femmes ayant participé aux rassemblements d’Alger, il est clair que ces rassemblements n’ont pas été vains. Honte à celles qui ont tourné le dos à ces initiatives sous prétexte qu’il faut d’abord faire des conférences-débats et rédiger un manifeste sur les droits de la femme !

Catégories
presse

Pour en finir avec les flottements

Article paru dans El-Oumami, n° 21, janvier 1982, p. 10

One of the busiest and most popular streets in the Casbah of Algiers. (Photo by Christine Spengler/Sygma/Sygma via Getty Images)

La mobilisation des femmes à Alger contre le projet de statut personnel continue. Après les rassemblements qui ont eu lieu au mois d’octobre à l’appel du Collectif des femmes, la mobilisation a repris au mois de décembre. Le 14 décembre : rassemblement devant le siège de l’APN. Les femmes ont été reçues par les flics en civil et en uniforme, pour des injures et par des coups. Malgré la répression, le collectif des femmes a appelé à un autre rassemblement le 23 décembre, cette fois-ci en plein centre-ville, sur les marches de la grande poste.

Catégories
presse

Le 8 mars, journée prolétarienne et communiste

Article paru dans El Oumami, n° 3, mars 1979, p. 13

“La femme dans la Révolution : Un rôle important” (photo publiée dans El Djeich, n° 191, avril 1979, p. 18)

Au congrès de l’Internationale socialiste qui se tint à Copenhague en août-septembre 1910, le 8 mars fut choisi, sur une proposition de Rosa Luxemburg et de Clara Zetkin, comme journée internationale des femmes prolétaires : il s’agissait donc d’une “fête” analogue au 1er mai. Et, comme le 1er mai, elle trouve son origine dans un épisode sanglant de la lutte de classe.

Catégories
presse

Un congrès de l’UNFA… pour mieux renforcer l’oppression des femmes de la classe ouvrière

Article paru dans Travailleurs immigrés en lutte, n° 25, novembre 1978, p. 10-11

“Le nouveau secrétariat national : élargir la base et appliquer les résolutions” (photo publiée dans El Djeich n° 185, octobre 1978, p. 5)

Le Congrès de l’UNFA (Union Nationale des Femmes Algériennes) vient de se tenir à Alger au début du mois d’octobre, confirmant la volonté du gouvernement, après le congrès de l’UGTA et en vue de ceux de l’UNJA et du FLN, d’une reprise en main des organismes d’encadrement de la population.

Catégories
presse

Barrer la route aux “frères musulmans” !

Article paru dans El-Oumami, n° 3, décembre 1982, p. 4-7

1982/12/10: At a remote mudjahedeen training camp in the mountain of Zabul province, two Russian soldiers prisoners are shown to a group of reporters for the first time.. (Photo by Roland Neveu/LightRocket via Getty Images)

Dans la soirée du mardi 2 novembre, des affrontements ont eu lieu entre étudiants « Frères Musulmans » (FM) à la cité universitaire de Ben Aknoun (Alger). Ces affrontements ont fait sur le champ 1 mort et une dizaine de blessés. A la suite de ces affrontements, la police est intervenue soi-disant pour préserver « l’ordre et le calme » et a procédé à 29 arrestations, en mettant dans le même sac les FM qui voulaient empêcher par la violence les étudiants de désigner librement les membres de leur comité de cité et ceux qui se sont défendus courageusement contre cette bande de réactionnaires.

Catégories
presse tracts

Extrait d’une feuille diffusée par nos camarades en Algérie : Non aux mots d’ordre du chauvinisme !

Article paru dans Le Prolétaire, n° 254, 19 novembre au 2 décembre 1977

Des gardes mauritaniens gardent des prisonniers du Polisario dans un camp d’internement en novembre 1977 à Nouakchott, Mauritanie. (Photo by Roland NEVEU/Gamma-Rapho via Getty Images)

La vie politique en Algérie est marquée actuellement par des campagnes d’excitation chauvine orchestrées par le parti FLN avec « manifestations populaires spontanées » comme celle du 7 novembre à Alger à l’occasion des menaces françaises d’intervention au Sahara occidental.

Catégories
presse

Lettre d’Alger

Lettre parue dans Pouvoir ouvrier, n° 64, octobre 1964, p. 9-10

1/16/1964-Oran, Algeria- A pro-Ben Bella demonstration held the day after an anti-government riot in Oran, Algeria was highlighed by banners saying “Socialism is the soul of the revolution,” and “The revolution is for the people.” President Ahmed Ben Bella blamed the anti-government demonstration, held by unemployed workers, on political opponents trying to drive him from power with the aid of “foreign powers.”

Nous avons reçu d’Alger la lettre suivante. Nous la publions comme témoignage du climat social et politique qui y règne.

Alger, octobre 1964.

Catégories
presse

Le PAGS : en première ligne pour défendre le pouvoir

Article paru dans Tribune algérienne, n° 9, janvier 1977, p. 11-12

FRANCE – JANUARY 01: Leonid Brejnev and Georges Marchais in France in 1976. (Photo by Jean-Claude FRANCOLON/Gamma-Rapho via Getty Images)

Les numéros de la “Voix du peuple”, l’organe mensuel du PAGS se suivent et se rassemblent. La ligne inchangée, depuis que le PAGS a découvert, sur injonction de BREJNEV que le 19 Juin 1965 n’était plus le putsch pro-impérialiste stigmatisé par l’ORP mais le point de départ du “redressement” révolutionnaire, c’est : soutien militant au pouvoir actuel.

Catégories
presse

Le P.C.F., Robert LAMBOTTE, Francis COHEN, François HINCKER : VIVE BOUMEDIENE ! VIVE LA CHARTE !

Article paru dans Tribune algérienne, n° 8, novembre 1976, p. 8-13

Discours de Georges Marchais à la tribune du 22e congrès du Parti communiste français en février 1976 à Saint-Ouen, France. (Photo by Alain MINGAM/Gamma-Rapho via Getty Images)

Décidément le Parti Communiste Français s’ “intéresse” beaucoup, depuis quelques temps, à ce qui se passe en Algérie… Qu’on en juge !

Catégories
presse

Le voyage de Marchais en Algérie

Article paru dans Tribune algérienne, n° 1, novembre 1974, p. 8-10

Georges Marchais (1920 – 1997), General Secretary of the French Communist Party, 1974. (Photo by Fox Photos/Hulton Archive/Getty Images)

A l’invitation du F.L.N., une délégation du P.C.F. conduite par MARCHAIS a séjourné en ALGERIE du 11 au 15 septembre 1974.

Précisons le cadre et le caractère de ce voyage, le contenu de l’accord P.C.F.-F.L.N. et ses premières retombées.

Catégories
revues

Robert Louzon : Requête à Messali Hadj

Article de Robert Louzon paru dans La Révolution prolétarienne, n° 140, juillet-août 1959, p. 15.

FRANCE – JANUARY 17: Ahmad Messali Hadj Leaves Belle-Ile En Mer 1959 (Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images)

Messali Hadj est l’une des plus grandes figures du combat contre le colonialisme. Organisateur des ouvriers parisiens d’origine algérienne dans les années qui suivirent la première guerre mondiale, ouvrier lui-même, il devint, lorsqu’il eut regagné son pays natal, le fondateur et le porte-drapeau du premier mouvement national algérien à base populaire qu’il y ait eu. C’est grâce à lui que le nationalisme algérien cessa d’être confiné au sein de petits groupes d’intellectuels pour devenir un mouvement de masse englobant peu à peu l’ensemble du peuple algérien et mettant au premier plan les revendications des plus exploités : ouvriers et paysans.

Catégories
revues

La fin des prisons algériennes ?

Article paru dans La Révolution prolétarienne, n° 205, juin 1965, p. 18

ALGIERS, ALGERIA – MARCH 31: Prime Minister of China Zhu Enlai is welcomed by President Ahmed Ben Bella after his arrival for an official visit on March 31, 1965 in Algiers, Algeria. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho via Getty Images)

La presse avait sommairement annoncé en avril dernier que le gouvernement algérien avait décidé de désaffecter la fameuse prison « Barberousse » d’Alger. En fait, il s’agissait de bien davantage. C’est toute une réforme du système pénitentiaire qu’envisageait Ben Bella dans le discours qu’il a prononcé le 9 avril en inaugurant une stèle à la mémoire des combattants du F.L.N. guillotinés par ordre des « tribunaux » militaires français. Le discours vient d’être publié in extenso par la revue des services d’information du gouvernement algérien. En voici le passage essentiel :

Catégories
revues

Où va l’Algérie indépendante ?

Article paru dans La Révolution prolétarienne, n° 186, octobre 1963, p. 12-13

Hossein Ait Ahmed, Anführer der kabylischen Revolte der Berber von 1963 bei einer Ansprache im Kreis von Getreuen- um 1963 (Photo by ullstein bild/ullstein bild via Getty Images)

La R.P. – on l’oublie trop souvent – fut la première à mener le combat systématiquement contre le colonialisme. Dans notre collection de 1925 à 1939, les études et monographies de Louzon, Péra, Finidori ont, pour la première fois en France, mis en relief des mouvements nationaux et révolutionnaires qui, en Tunisie, dans l’Inde, au Vietnam et en Algérie, sont à l’origine de l’indépendance des ex-colonies françaises et anglaises.

Catégories
publications

Il y a soixante ans : FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie

J’ai le plaisir d’annoncer la publication de mon article intitulé “Il y a soixante ans : FLN-MNA : une guerre fratricide dans la guerre d’Algérie” dans le numéro d’octobre d’Alternative libertaire.

Rendezvous With Messali Hadj In Chantilly. Chantilly, janvier 1959 : Messali HADJ, le prophète de l’insurrection algérienne, ancien combattant de 14-18 et fondateur du Mouvement national algérien (MNA), séjourne à l’hôtel du Parc après trois ans d’exil passés à Belle-Ile : le leader algérien se penchant à la fenêtre de sa chambre. (NELLY ESPIONNAGE). (Photo by Maurice Jarnoux/Paris Match via Getty Images)