Catégories
publications

Paul Mattick : Les limites de l’intégration. L’homme unidimensionnel dans la société de classe

Ma recension du livre de Paul Mattick, Les limites de l’intégration. L’homme unidimensionnel dans la société de classe (Caen, éditions Grevis, 2021) vient de paraître dans ContreTemps. Revue de critique communiste, n° 51, octobre 2021, p. 152-153

Pour information, voici la présentation du livre telle que publiée sur le site de l’éditeur :

En 1964, Marcuse publie L’Homme unidimensionnel dans lequel il analyse les mutations de la consommation et la réalisation d’un consensus social-libéral épuisant la critique et les potentialités révolutionnaires : la classe ouvrière aurait été parfaitement intégrée au processus de stabilisation de la société de classe, déplaçant l’enjeu révolutionnaire vers les marginaux, la contre-culture et l’intelligentsia.

Paul Mattick (1904-1981), un des plus grands penseurs marxistes et conseillistes américains, y répond en montrant les limites de l’intégration prolétaire dans le capitalisme. Un texte de 1969 d’une actualité déconcertante au regard des soulèvements populaires contemporains de par le monde.


Ce numéro de la revue ContreTemps (dont voici le sommaire) est disponible au format papier sur abonnement, auprès des éditions Syllepse ou chez vos libraires préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :