Catégories
presse

Appel de la IVe Internationale : Solidarité au peuple hongrois !

Appel du Secrétariat international de la IVe Internationale paru dans La Vérité des travailleurs, n° 53, 15 décembre 1956, p. 10

The damaged headquarters of the Hungarian Communist Party, on Köztársaság tér, in Budapest. (Source)

A toutes les organisations ouvrières, à tous les travailleurs

Camarades,

Depuis plusieurs semaines déjà, les travailleurs hongrois luttent héroïquement pour la défense de leur pouvoir démocratique, des Conseils. Cette lutte est arrivée maintenant à un nouveau point crucial.

Il se trouve un Gouvernement soi-disant « révolutionnaire » pour décider « d’interdire » ces organes authentiques du pouvoir prolétarien, sous prétexte de leur opposition à ce « gouvernement » fantoche imposé par le Kremlin, et de leurs attributions « politiques ».

Jamais l’effronterie, l’ignominie, le cynisme bureaucratiques n’ont atteint de tels sommets !

Jamais la bureaucratie soviétique et ses agents staliniens de par le monde ne se sont si totalement démasqués en tant que représentants d’intérêts autres que ceux des masses luttant pour leur bien-être et pour leurs libertés !

Le gouvernement fantoche de Kadar veut écraser par la force des tanks russes les Conseils des travailleurs hongrois. Ces derniers, tout en décrétant une nouvelle grève générale en Hongrie lancent un appel pressant à la solidarité prolétarienne internationale.

RÉPONDEZ SANS TARDER A CET APPEL !

Ce n’est pas de l’ONU, cuisine sordide des intrigues de l’impérialisme et de la bureaucratie soviétique, ni des gouvernements bourgeois que les ouvriers hongrois attendent une aide.

Leur lutte ne vise pas à faire revenir la Hongrie dans l’ornière du régime féodo-capitaliste passé, mais à permettre l’épanouissement complet du socialisme dans la démocratie et la liberté.

C’est au prolétariat international de les aider !

Nous proposons la création immédiate, partout dans les usines et les localités de comités de soutien moral et matériel aux travailleurs hongrois !

et une conférence internationale ouvrière de ces comités à Paris, qui examinera tous les moyens adéquats pour atteindre ce but.

OUVRIERS COMMUNISTES !

Il ne s’agit pas de donner ainsi une plate-forme à l’impérialisme pour multiplier ses attaques contre les États Ouvriers et le Socialisme. Il s’agit de défendre à la fois contre l’impérialisme et contre la bureaucratie soviétique, les véritables conquêtes ouvrières, le pouvoir prolétarien démocratique en Hongrie, que représentent les Conseils.

Il s’agit de défendre le sens et l’avenir du Socialisme !

Que chaque organisation, que chaque prolétaire prenne ses responsabilités !

Il faut agir maintenant et agir vite !

Il faut sauver les Conseils ouvriers de Hongrie, éclatante conquête du prolétariat révolutionnaire !

TOUT LE POUVOIR AUX CONSEILS EN HONGRIE !

RETRAIT IMMÉDIAT DE L’ARMÉE SOVIÉTIQUE !

VIVE LA HONGRIE SOCIALISTE, LIBRE ET INDÉPENDANTE !

Le 10 décembre 1956.

Le Secrétariat International de la IVe Internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :