Catégories
presse

Farid : Demain notre sang…

Tribune signée Farid et parue dans Homophonies, n° 25, novembre 1982, p. 13


C’EST sans aucun étonnement que nous venons d’apprendre que le Parlement Iranien venait de voter la Peine de mort pour les « crimes d’homosexualité ». Nous voici donc encore descendu d’un cran dans l’horreur et l’hystérie ! Peut-on aller au delà ? Est-il possible de faire mieux dans le massacre sanglant que ces paranoïaques qui s’imaginent mandatés par on ne sait quelle abominable divinité et qui en son nom viennent encore récemment d’égorger des centaines de jeunes enfants ?

Chaque jour l’imam Khomeiny se prosterne sur son tapis de prière comme son vieux complice Begin va frotter son front sur le Mur des Lamentations et que ses milices « chrétiennes » assassinent des familles entières de réfugiés palestiniens.

Avez vous remarqué qu’ils brandissent tous un signe sacré quelconque, qu’ils parlent au nom de leur Dieu d’amour et de miséricorde et qu’ils se proclament les porte-paroles de la moralité intégrale.

Ne sourions pas. Chers homos et vous aussi, ami hétéros, ceci nous concerne tous, qui que nous soyons. Qui peut dire ce que pourrait imaginer un groupe d’illuminés prenant le pouvoir en France au nom d’une certaine philosophie que certains tentent aujourd’hui de répandre dans notre pays. Mais oui, ces gens là sont déjà en place. On les entend tous les jours prêcher leurs curieux évangiles d’intolérance et d’hypocrisie.

Les Foyer, les Debré, les Dailly et consorts, alliés avec les Elchinger, les Lefebvre et les Wojtyla sont prêts à nous faire connaître les horreurs d’une implacable répression, si jamais des évènements funestes venaient les installer aux postes de décision du pouvoir.

Ne nous y trompons pas. Il n’est aucune idéologie religieuse qui, poussée dans ses raisonnements les plus extrêmes et confortée par l’intime conviction de posséder le sceau de la Vérité intégrale, n’ait marqué l’histoire des hommes d’une trace sanglante et douloureuse.

Quand Elchinger nous traite d’infirmes, c’est déjà un premier pas vers ce genre de répression, car ne tranche-t-on pas un membre gangréné et inguérissable afin qu’il ne contamine pas le saint troupeau des élus.

C’est là aussi l’idée force de Khomeiny par lequel il justifie pleinement tous les assassinats et tous les massacres, comme suivront exactement la même voie ceux qui aujourd’hui laissent percer sous leurs onctueuses menaces leur ardent désir de nous supprimer.

Et ce n’est pas sans raison, ni arrière pensée déjà criminelle que ces personnages nous désignent déjà comme des « pourrisseurs de la jeunesse ».

C’est exactement avec ces arguments que l’on prépare les massacres et que l’on justifie la torture.

Begin, Khomeiny, Elchinger, même combat !

Déjà en France, plusieurs homosexuels ont été assassinés dans la rue par des bandes de voyous qui demain constitueront les sections d’assauts de ces doctrinaires de la Solution Finale.

Pourquoi pensez vous que la mafia intégriste qui sévit dans les administrations, dans l’armée, dans les entreprises nous persécute pour nous priver de notre travail ?

Pourquoi imaginez vous que certains éléments de police violent délibérément la loi démocratique en nous fichant et en brimant les libertés des plus élémentaires des citoyens, sinon pour préparer les voies sanglantes d’un khomeinisme français.

Mais nous ne serons pas les seules victimes, croyez-le bien, car le jour où notre sang rougira les poteaux d’exécution le peuple français aura lancé un adieu définitif à son honneur et à sa liberté.

Farid


Communiqué de presse

Le C.O.P.A.R.H. (Comité Parisien Anti Répression Homosexuelle) proteste énergiquement contre la décision du Gouvernement Iranien de condamner les homo-sexuels à la peine capitale. Il s’agit là d’un crime contre l’humanité.

A cette occasion, le C.O.P.A.R.H., renouvelle sa demande au Gouvernement Français, pour qu’il reconnaisse le statut de réfugiés politiques aux homosexuels et lesbiennes du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :