Mes livres

Paru en 2019
Commander
Echos

Internationale situationniste, Adresse aux révolutionnaire d’Algérie et de tous les pays (et autres textes)

À l’heure où l’Algérie s’embrase, le présent recueil rassemble quelques-uns des textes situationnistes et post-situationnistes rédigés des années 1960 à nos jours par des auteurs injustement méconnus comme Mezioud Ouldamer.
Bien que très minoritaire, ce courant internationaliste qui rejetait aussi bien les colonels que le soleil soviétique a produit des écrits qui méritent d’être rappelés et convoqués.
Comme l’écrit Nedjib Sidi Moussa, maître d’œuvre du présent ouvrage :
« Certes, les membres de l’Internationale situationniste ainsi que ceux qui ont cherché à poursuivre cette expérience n’ont jamais eu le monopole de la critique sociale. Mais ils la formulèrent avec intransigeance, malgré quelques illusions ou en surestimant les potentialités subversives. Et, s’il apparaît périlleux de se placer au-dessus de leur radicalité, on ne peut cependant guère se situer en-dessous des sensibilités avec lesquelles ils ont dialogué ou polémiqué. Car il y a urgence à se réapproprier un tel legs sous peine de dilapidation. On ne combattra pas l’exploitation et l’aliénation – sous toutes leurs formes, des plus hideuses aux plus séduisantes – en écartant de nos luttes le jeu, l’amour, la camaraderie et la poésie. »


Paru en 2019 Commander
Echos

Algérie, une autre histoire de l’indépendance. Trajectoires révolutionnaires des partisans de Messali Hadj

Comment des Algériens colonisés sont-ils devenus révolutionnaires ? Et comment sont-ils restés fidèles à leur engagement après 1962 ? Les itinéraires des partisans de Messali Hadj, favorables à une assemblée constituante souveraine, lèvent le voile sur une autre histoire de l’indépendance algérienne. En éclairant les parcours des animateurs d’un courant réprimé par les autorités coloniales et marginalisé par un Front de libération nationale devenu hégémonique, cet ouvrage redonne vie au mouvement fondé par le pionnier malheureux de la révolution algérienne. En mobilisant des sources inédites, il interroge la pluralité des devenirs, les alliances ambivalentes et les tensions mémorielles qui les traversent.
À l’heure où le regard sur la guerre d’Algérie s’est renouvelé, et alors que le destin politique du pays est en jeu, les questions soulevées par ces trajectoires sont plus que jamais d’actualité.


Paru en 2017
Commander
Échos

La Fabrique du Musulman. Essai sur la confessionnalisation et la racialisation de la question sociale

En revenant sur les processus à l’œuvre depuis une quinzaine d’années, cet essai souligne le rôle des politiques, toutes tendances confondues, dans la propagation d’une fièvre identitaire qui brouille les clivages économiques et sociaux. Il interroge l’inclination de certaines tendances de la « gauche de la gauche » qui s’allient par opportunisme ou aveuglement avec des courants réactionnaires censés représenter les quartiers populaires. Il met en lumière l’action combinée de racistes, antiracistes et entrepreneurs communautaires qui conduit à la formation d’une nouvelle caste travaillée par les obsessions religieuses ou raciales. Et cela, à l’image du reste de la société fragilisée par les politiques antisociales des gouvernements et apeurée par le terrorisme islamiste.


A propos d’un livre sur le MNA (2008)
Mise au point