Catégories
presse

Appel pour la libération de tous les emprisonnés qui ont manifesté leur solidarité avec la révolution algérienne

Appel paru dans L’Internationale, n° 2 (128), juillet 1962, p. 6

Au moment où les tortionnaires du peuple algérien sont amnistiés, où les tueurs de l’O.A.S. bénéficient de la mansuétude des Pouvoirs Publics, où Salan sauve sa tête et son avenir politique, De Gaulle, instigateur et bénéficiaire du putsch militaire de mai 1958 et finalement responsable de l’O.A.S. protégée par son armée et sa police, interdit les réunions et matraque les manifestants qui veulent alerter l’opinion sur le maintien en détention ou en exil des insoumis, des déserteurs, et des militants des réseaux ayant soutenu concrètement la Révolution Algérienne.