Répression du 14 juillet 1953 : rencontre à Paris, samedi 13 juillet à 19h30

J’ai le plaisir d’informer mes amis et lecteurs que je participerai à la rencontre en hommage aux victimes de la répression du 14 juillet 1953, ce samedi 13 juillet à partir de 19h30 à Paris.

Communist-led demonstrators, using broken-down wooden fences and sticks as weapons, prepare to clash with police on nation Square, as other rioters (background) battle police reinforcements. The riots took place following the end of the traditional ‘Bastille Day’ Communist parade from nation to Bastille Squares. Seven persons were killed and 126 policemen and demonstrators were wounded in the riots, the worst in France since 1947.

L’événement se tiendra place de la Nation, autour du kiosque, face au lycée Arago : 4 Place de la Nation, 75012 Paris. Les autres intervenants seront Sadek Hadjeres, Gilles Manceron et Rosa Moussaoui. Un extrait du film de Daniel Kupferstein, Les Balles du 14 juillet 1953, sera projeté.

La discussion sera suivie d’un bal du souvenir et des libertés.


Pour rappel, j’ai publié l’année dernière sur Middle East Eye l’article intitulé « 14 juillet 1953 : le massacre doublement occulté des travailleurs algériens ». En ligne

On trouvera également sur ce site plusieurs documents relatifs à cet événement :

Fédération anarchiste, « Premier bilan : 7 morts dont 6 ouvriers Nord-Africains », Le Libertaire, 16 juillet 1953. En ligne

Lettre d’Albert Camus, Le Monde, 19-20 juillet 1953. En ligne

Déclaration du MTLD, 21 juillet 1953. En ligne

MTLD, « Conférence de presse sur les incidents sanglants du 14 juillet 1953 », 29 juillet 1953. En ligne

Fédération anarchiste, « Travailleurs, il faut mettre fin aux assassinats », Le Libertaire, 30 juillet 1953. En ligne

René Lustre, « La presse aux ordres salit les victimes du 14 juillet », Le Libertaire, 30 juillet 1953. En ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *