Catégories
revues

Nicolas : Les racines de la domination

Article de Nicolas paru dans La Lanterne noire, n° 10, mars 1978, p. 10-16

Feminist activist Flo Kennedy speaks at a women’s movement rally.

« La femme prolétaire est celle qui travaille pour le compte d’un maître quelconque. Que le maître se nomme Etat, corporation société par actions, fabricant, patron ou mari, n’importe ! »

L’Exploitée. n°8. Déc. 1907

« Nous avons vu arriver une bande, à la tête de laquelle il y avait
une femme avec un drapeau noir ; arrivée devant chez nous, elle a frappé la terre avec son drapeau, quelqu’un a dit Allez ! On a envahi la maison et tout a été pillé ».

Procès à Louise Michel. Cour d’Assises de la Seine 1883

« Tout comme le salon-bains où l’accueille l’une des douze ravissantes jeunes femmes, venues de tous les coins du monde. En plus de leur beauté, elles ont un point commun : leur art de pratiquer la douceur dans les nuances ».

Annonce publicitaire

« Elle sera celle qui tortille des hanches, qui offre son cul, qui vous jette son sexe à la figure »

A propos d’une star.

« L’émancipation de la femme de tout travail autre que domestique »

Congrès Ouvrier. 1871
Catégories
revues

Nicolas : La diffusion de la répression

Article de Nicolas paru dans La Lanterne noire, n° 4, décembre 1975, p. 28-32

Police and secret service officers run to protect President Gerald Ford during an attempt at assassination by Lynette « Squeaky » Fromme. September 5, 1975. (Photo by © CORBIS/Corbis via Getty Images)

LA PROTECTION DES HONNÊTES GENS

Discours politiques, commentaires de journaux, informations, événements, contre-informations, la petite phrase pleine de présages, les mots mille fois amplifiés par les moyens de communication de masses et analysés en long et en large par les spécialistes, soutenus et expliqués par les intellectuels de tous bords… un monde de mots, de signes, de représentations nous entoure, nous unit ou nous désunit, nous transperce, nous emmerde.

Catégories
presse

L’armée

Dossier paru dans La Lanterne noire, supplément au n° 4, 1975-1976.

A l’heure ou ce bulletin paraîtra, il ne restera plus que 2 ou 3 camarades emprisonnés pour démoralisation de l’armée entre autre (dont vraisemblablement 2 libertaires).

L’avenir nous dira si le pouvoir poursuivra son offensive en inculpant d’autres militants. Ce qui est certain, c’est que les actions contre l’armée, elles, continueront. Du mouvement national de solidarité qui s’est développé, nous pouvons déjà tirer quelques remarques ;