Catégories
presse

Le racisme et les émigrés

Texte paru dans Tout !, n° 12, 23 avril 1971, p. 4

French existentialist philosopher, writer and political activist Jean-Paul Sartre and Left-wingers demonstrating against racism. (Photo by Michel Ginfray/Sygma/Sygma via Getty Images)

A la sortie de Flins, un ouvrier arabe nous a donné cette lettre pour qu’elle soit sortie en tract à l’usine et publiée dans « Tout ».

Catégories
presse

Appel d’un immigré

Textes parus dans Tout !, n° 10, 12 mars 1971, p. 2

Tunisian statesman and first President of Tunisia, Habib Bourguiba (1903-2000) pictured attending a government meeting in Paris, France in 1971. (Photo by Rolls Press/Popperfoto via Getty Images/Getty Images)

“Devant la douleur, la fierté se cabre. On se défend alors avec exaspération contre tout pessimisme afin qu’il ne semble pas une conséquence de notre état et ne nous humilie comme des vaincus.” C’est sur cet appel à la survie de Nietzsche que je pousse mon cri, le cri d’un étranger, d’un travailleur immigré qui refuse d’être socialement et politiquement rejeté et qui ira chercher sa vérité dans la gauche.

Catégories
presse

Un ouvrier tunisien de 24 ans témoigne : “Je croyais que la France était un pays démocratique”

Textes parus dans Tout !, n° 8, 1er février 1971, p. 10 et 2

Demonstrators marching down Whitehall to protest against the British Government’s new immigration bill, London, 21st March 1971. Second from left is anti-apartheid campaigner, Peter Hain. The march, which was sponsored by the Black People’s Alliance (BPA), started in Hyde Park and made its way down Whitehall to Downing Street, where a protest note was handed to Prime Minister, Edward Heath. The bill was passed in October as the Immigration Act 1971. (Photo by Frank Barratt/Keystone/Hulton Archive/Getty Images)

Rachid a eu difficilement son certificat d’études. Il a ensuite voulu entrer dans une école d’agriculture. Mais les sommes que l’on demandait étaient bien trop élevées pour que son père, maçon en chômage, puisse payer. N’étant pas boursier, il s’est retrouvé à 14 ans sur le marché du travail.

Catégories
presse

Meulan : trafic d’esclaves

Dossier paru dans Tout !, n° 5, 10 décembre 1970, p. 4

A portrait of the French-Algerian writer, poet and novelist Kateb YACINE around 1965. (Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images)

Après 2 jours de délibération politique la cour de sûreté de l’Etat a condamné Marc Hatzfeld à 3 ans de prison avec sursis.

Nous savions avant le commencement du procès que le pouvoir voulait donner de la prison ferme. Il a dû reculer car au procès a éclaté d’une manière irréfutable le scandaleux trafic de l’embauche de la région de Flins.

Catégories
presse

“Spartacus ou la révolte des esclaves”

Supplément réalisé par les comités liberté paru dans Tout !, n° 4, 16 novembre 1970

76 Turkish guest workers who were illegally immigrated and had no work permit being brought to the Düsseldorf airport to fly back to their home country on 1st August 1970. The men got arrested in the barracks of a Duisburg construction company during a raid of the foreign nationals office in Duisburg. | usage worldwide (Photo by Wilhelm Bertram/picture alliance via Getty Images)

VILLENEUVE-LA-GARENNE : ILS ONT DETRUIT LA MAISON DU PEUPLE

DANS LE XVe, NOUS EN OUVRONS UNE AUTRE

Catégories
presse

Procès de Meulan : Contre les marchands d’hommes

Textes parus dans Tout !, n° 3, 29 octobre 1970, p. 1-2

Immigrant factory workers protest along an assembly line at the Renault automobile factory in Flins, France. (Photo by © Jacques Pavlovsky/Sygma/CORBIS/Sygma via Getty Images)

SI LA JUSTICE ETAIT JUSTE ÇA SE SAURAIT

Il y a les faits et ils parlent en notre faveur même s’ils sont tombés dans l’oubli. Le texte de l’accusation, publié dans « TOUT » n° 2, avoue lui-même l’existence de la « traite des nègres » à Meulan et l’impuissance naïve de la justice à frapper ceux qu’elle est faite pour aider. Là-dessus donc pas de problèmes pour justifier l’action de propagande du 6 mars (peinturlurages sur la mairie, distribution de tracts. invasion du bureau d’embauche qui abritait une partie du trafic, prise de parole sur la place du marché). Nous pouvons tous donc crier : NOUS ETIONS TOUS A MEULAN ; on ne se privera pas de le dire à tous ceux qui voudraient nous juger et qui sont embrouillés eux-mêmes dans la barbarie trop voyante de leur “civilisation”.

Catégories
presse

Meulan : de l’embauche à la Cour de Sûreté le trafic continue

Article paru dans Tout !, n° 2, 8 septembre 1970, p. 8

Immigrants working in Renault factory in Flins, France in 1975. (Photo by Dominique BERRETTY/Gamma-Rapho via Getty Images)

M. Aguiton, du-Parquet-du-Procureur-Général-auprès-de-la-Sûreté-de-l’Etat est chargé de soutenir l’accusation contre notre frère Marc HATZFELD lors du procès qui doit avoir lieu prochainement. Marc Hatzfeld est à la Santé depuis plusieurs mois pour l’affaire du Bureau de la Main-d’Œuvre de la Mairie de Meulan.

Catégories
presse

Encore une fois sur Mohamed

Lettre parue dans Tout !, 29 juillet 1971, p. 2

Charlton Heston is forced into a cage in a scene from the film ‘Planet Of The Apes’, 1968. (Photo by 20th Century-Fox/Getty Images)

Après lecture de la lettre de Mohamed (cf. “Tout” n° 14), nous tenons à faire les remarques suivantes ;

Notre camarade ne se base que sur des tentatives de rapports sexuels pour prouver le racisme des filles (françaises).

Nous répondons donc à ces (ses) quelques arguments par ce qui suit :

Catégories
presse

Réponses à la lettre de Mohammed

Textes parus dans Tout !, n° 15, 30 juin 1971, p. 2

1968: American actor Charlton Heston (centre) stands before the judicial council of Orangutans while American actor Kim Hunter, as Dr Zira, and British actor Roddy McDowall (1928 – 1998) as Dr Cornelius, look over the charges in a still from director Franklin J. Schaffner’s film, ‘Planet of the Apes’. (Photo by Hulton Archive/Getty Images)

J’ai couché avec un Arabe, ou plutôt, j’ai eu une liaison avec un Arabe : je ne me suis jamais posé de problèmes à ce sujet. Il me plaisait, j’étais bien avec lui, lui aussi, c’est tout. Mais j’ai pris la mesure du racisme à cette occasion… en étant avec lui dans les lieux publics. C’est dans le regard des gens, à certains sourires déplaisants, voire carrément hostiles que je me rendais compte que l’homme qui était avec moi était un Arabe. Lui savait, sentait, moi pas, au début. C’est quand il m’a dit : “C’est toujours comme ça…” que j’ai réalisé que je couchais avec un Arabe – et que c’était pas dans l’ordre normal des choses – On a essayé d’en sourire et d’en rire ensemble – pour moi c’était facile, pour lui pas – et cette différence de réaction due aux gens extérieurs à nous, a créé un peu un malaise entre nous. Quand je lui disais : “T’occupes pas, ce sont des cons, laissons tomber”. Il disait : “Oui, mais moi je n’arrive pas, je le vis, pas toi”.

Catégories
presse

Lettre de Mohamed

Textes parus dans Tout !, n° 14, 7 juin 1971, p. 5

Charlton Heston (1923–2008), US actor, kissing Kim Hunter (1922–2002), who is dressed in an ape costumes, in a publicity still issued for the film, ‘Planet of the Apes’, 1968. The science fiction film, directed by Franklin J Schaffner (1920–1989), starred Heston as ‘Colonel George Taylor’, and Hunter as ‘Dr Zira’. (Photo by Silver Screen Collection/Getty Images)

Ce texte est grave. Et même provocateur, si on en juge les violences qu’il a déclenchées avant même d’être imprimé. Pour beaucoup d’entre nous, ce qui est dit ici est dur à avaler. Et même certains et certaines estiment que ce texte exprime un racisme de mâle au moment même où il dénonce un racisme de couleur.

Dans ce journal, des femmes, des homosexuels, des jeunes ont parlé. Ils ont parlé de leur vie, de leur oppression et de leur colère, de leur lutte. Ils ont dit ce qu’ils voulaient. Aujourd’hui, des camarades arabes parlent de leur vie aussi. Et leur vie remet en question les mêmes femmes qui tiennent les discours les plus radicaux et qui se battent avec le plus d’acharnement. On est pleins de contradictions, on s’en fout. On les assume… Ce qui nous intéresse c’est que ces contradictions, elles nous font avancer dans la mesure où on les explicite. On espère ne pas en rester là, et que des femmes et des hommes « européens » répondront pour mettre leurs tripes sur la table, parler de leur racisme et l’expliquer.