Catégories
presse

Algérie. La montée de l’intégrisme islamique et la lutte pour la laïcité de l’Etat

Textes parus dans Inprecor, n° 143, 14 février 1983, p. 15-18

View of an unidentified mosque, Algiers, Algeria, 1983. (Photo by Gianni Ferrari/Cover/Getty Images)

LE 2 novembre 1982, des affrontements violents éclataient entre étudiants progressistes et intégristes à la cité universitaire de Ben-Aknoun, près d’Alger. L’étudiant Amzel Kamel était tué par les nervis intégristes, et quinze autres étaient sérieusement blessés. Protestant contre les agissements meurtriers des activistes intégristes, 7 000 personnes accompagnaient les funérailles du jeune Kamel. En riposte, les intégristes organisaient à leur tour un rassemblement de 8 000 personnes, le 12 novembre, devant la Faculté centrale d’Alger, malgré la présence d’un fort dispositif policier.

Catégories
presse

Saïd Akli : Algérie. Le président Chadli veut un pouvoir fort pour briser le mouvement de masse

Article de Saïd Akli paru dans Inprecor, n° 110, 12 octobre 1981, p. 28-32

On a visit to Algeria, French president Francois Mitterrand gives a reception during which he presents an elite FRF1 rifle (French fabrication) to Algerian president Chadli Bendjedid. Nineteen years after Algeria’s independence, Mitterrand’s visit is the second ever made by a French president, and comes as a symbol of confidence in relations with Algeria. (Photo by Alain Nogues/Sygma/Sygma via Getty Images)

LA crise économique internationale a exacerbé les contradictions sociales développées par le projet économique de Boumediene et accéléré l’apparition de ses premiers signes d’essoufflement. Déjà, en 1975, le Fonds monétaire international (FMI) préconisait comme moyens de sortir de la crise une rentabilisation de l’industrie étatique, une révision de la politique agricole, une baisse des salaires réels et un retour à la “vérité des prix“.

Catégories
presse

Algérie. Pour une Assemblée constituante : déclaration du Groupe communiste révolutionnaire

Déclaration du Groupe communiste révolutionnaire parue dans Inprecor, n° 44, 1er février 1979, p. 10-12

Moscow, USSR. President of People’s Democratic Republic of Algeria Houari Boumediene and USSR Chairman of the Council of Ministers Alexei Kosygin (L-R in the centre) at the airport before Boumediene’s departure to Algeria. Alexander Konkov and Lyudmila Pakhomova/TASS (Photo by TASS via Getty Images)

Boumédiène est mort. Le mécontentement ouvrier, suscité par les fortes hausses de prix du mois de Ramadhan, comme la fronde des milieux réactionnaires (petits commerçants, frères musulmans), toute cette effervescence du mois de septembre s’est tue depuis que la maladie de Boumédiène, puis sa mort, ont posé la question de l’après-Boumédiène et des perspectives politiques.

Catégories
presse

Safia Bentayeb : Code de la famille. Le statu-quo

Articles de Safia Bentayeb parus dans Et-thaoura, n° 5, automne 1983, p. 6-8

Jeunes femmes pendant la Fête de la Jeunesse en juillet 1985 à Alger, Algérie. (Photo by Patrick AVENTURIER/Gamma-Rapho via Getty Images)

Les différents avant-projets de code de la famille qui ont vu le jour depuis l’indépendance, à peu de chose près, ont le même contenu et ont tous été élaborés de manière anti-démocratique “secrète” et en dehors des femmes.

Catégories
presse

Barrer la route aux “frères musulmans” !

Article paru dans El-Oumami, n° 3, décembre 1982, p. 4-7

1982/12/10: At a remote mudjahedeen training camp in the mountain of Zabul province, two Russian soldiers prisoners are shown to a group of reporters for the first time.. (Photo by Roland Neveu/LightRocket via Getty Images)

Dans la soirée du mardi 2 novembre, des affrontements ont eu lieu entre étudiants « Frères Musulmans » (FM) à la cité universitaire de Ben Aknoun (Alger). Ces affrontements ont fait sur le champ 1 mort et une dizaine de blessés. A la suite de ces affrontements, la police est intervenue soi-disant pour préserver « l’ordre et le calme » et a procédé à 29 arrestations, en mettant dans le même sac les FM qui voulaient empêcher par la violence les étudiants de désigner librement les membres de leur comité de cité et ceux qui se sont défendus courageusement contre cette bande de réactionnaires.

Catégories
presse

Contre les bandes de “frères musulmans”, pour l’organisation de l’auto-défense prolétarienne !

Article paru dans El-Oumami, n° 9, avril-mai 1980, p. 5-7

Iranian Parliamentary Pres. Hashemi Rafsanjanni (C) leaving assembly hall during visit to country (Photo by Sahm Doherty/The LIFE Images Collection via Getty Images/Getty Images)

Les événements qui ont secoué l’Iran l’année dernière, le poids du clergé islamique dans ce pays et l’exagération du rôle des religieux comme Khomeiny et Cie par la presse bourgeoise internationale dans le but évident de reléguer à l’arrière-plan la lutte et les sacrifices des masses laborieuses iraniennes ont permis aux bandes de “frères musulmans” de reprendre du poil de la bête un peu partout dans le monde arabe.

Catégories
presse

Malika Lies : La vermine fasciste a frappé à Alger

Article de Malika Lies paru dans Et-Thaoura, journal révolutionnaire marxiste d’Algérie, n° 4, avril 1983, p. 14

View of an unidentified street, Algiers, Algeria, 1983. (Photo by Gianni Ferrari/Cover/Getty Images)

Nous considérons utile, avant de rentrer dans le vif du sujet, de préciser que pour nous les événements de la CUTA [1] ne peuvent être considérés comme un “tournant marquant” dans la situation du mouvement étudiant algérien. D’une part, de par leur prévisibilité, conséquence logique de l’absence d’auto-organisation des étudiants sur des bases démocratiques. D’autre part, l’offensive menée par un avant-gardisme aveugle ne pouvait qu’aboutir à une opération suicide résultat d’un déséquilibre, flagrant, du rapport des forces en faveur des fascistes.

Catégories
publications

Les futurs de la révolution : Fragments sur les radicalités algériennes

Ma dernière contribution intitulée “Les futurs de la révolution : Fragments sur les radicalités algériennes” (lien) a été publié dans l’édition du 28 octobre 2016 d’El Watan weekend. En voici les premières lignes :

“La Révolution anticoloniale constitue une source intarissable de réflexions qui, bien souvent, font écho à des enjeux très actuels qui dépassent les frontières nationales.