Catégories
presse

Moyen-Orient : La résistance palestinienne à l’heure de la démystification

Article paru dans Jeune Taupe, n° 12, novembre 1976, p. 5

General Secretary of the Democratic Front for the Liberation of Palestine (DFLP) Nayef Hawatmeh. | Location: Lebanon. (Photo by Claude Salhani/Sygma via Getty Images)

Depuis le “septembre noir” d’Amman, où le mythe du “caractère révolutionnaire” de la résistance palestinienne a atteint son point culminant nous avons assisté à l’érosion de celui-ci. Aujourd’hui, après plus d’un an de “guerre civile” au Liban, d’engagements aux côtés de x ou y, d’atermoiements, d’hésitations et de négociations les organisations de la “résistance palestinienne” apparaissent plus que jamais pour ce qu’elles n’ont jamais cessé d’être : des appareils totalement dépendants des différents Etats du proche-orient et jouets aux mains des différents rivaux locaux et impérialistes.

Catégories
presse

Faut-il détruire Israël ?

Article paru dans Pouvoir ouvrier, n° 96, mars 1969, p. 1-2

Members of Palestinian terrorist group the Popular Front for the Liberation of Palestine (PFLP) drinking tea during a training excercise, circa 1969. Among the group are Leila Khaled (centre, left) and Salim Issawi (centre, right. (Photo by Popperfoto via Getty Images/Getty Images)

Le refus par Israël d’évacuer les territoires occupés après la guerre des Six Jours de juin 1967, a profondément transformé le conflit qui l’oppose depuis sa création en 1948 aux pays arabes et surtout aux arabes palestiniens. Cette occupation a provoqué une violente réaction des Palestiniens et la cristallisation de leur sentiment national. Désormais, dans le conflit israélo-arabe, la résistance du peuple palestinien est passée au premier plan. C’est ainsi que, beaucoup mieux que par le passé, se dévoile la véritable nature de l’état israélien.

Catégories
presse

Albert du Pont : Les Frères musulmans

Article d’Albert du Pont paru dans Les Cahiers d’Article 31, n° 1, premier trimestre 1990, p. 97-104

Small child held above veed finger-raising crowd at gulf crisis pro-Iraqi, anti-US rally organized by Muslim Brotherhood. (Photo by Barry Iverson/The LIFE Images Collection via Getty Images/Getty Images)

Les Frères musulmans font beaucoup parler d’eux. Leur retour en force du Maroc à la Jordanie est spectaculaire. L’étude du mouvement des Frères musulmans dans le pays où il est né, l’Égypte, permet de mieux comprendre pourquoi les Frères musulmans, qui sont par définition réactionnaires, peuvent représenter à l’heure actuelle une alternative crédible aux yeux d’une partie non négligeable du peuple égyptien.

Catégories
revues

Nawal El Saadawi et Shérif Hetata : Egypte. Vieux frères, vieux ennemis

Article de Nawal El Saadawi et Shérif Hetata paru dans Inprecor, n° 389, mars 1995, p. 14-16

(Fundamentalist) Muslim Brotherhood supreme spiritual ldr. Mohammed Hamed Abu Nasr (C) during TIME interview in his world map adorned office. (Photo by Barry Iverson/The LIFE Images Collection via Getty Images/Getty Images)

L’organisation des Frères musulmans a été fondée en 1928 par un instituteur nommé Hassan El Banna (1906-1949). Ce dernier avait commencé à prêcher dans la ville d’lsmaileya, bastion de la Compagnie du canal de Suez et quartier général des troupes d’occupation britannique. Ses premières armes ont donc été faites dans les « bras de l’ennemi » pour ainsi dire, un détail qui mérite notre attention.

Catégories
revues

Edgar Morin : La révolution anticoloniale

Article d’Edgar Morin paru dans Arguments, 2e année, n° 10, novembre 1958, p. 27-31.

 

 

III. La révolution algérienne et la gauche française

Que l’on s’entende bien. Je suis internationaliste et non nationaliste. Je ne respecte pas le nationalisme algérien comme un nationaliste éclairé respecterait un nationalisme étranger, légitime comme le sien propre. Au fait, je ne respecte rien. Ce qui mérite d’être reconnu et défendu, dans le nationalisme algérien, c’est la revendication à la dignité et l’égalité de 8 millions d’êtres humains, et c’est la condamnation d’un système colonial et raciste.

Catégories
presse

Algérie : une situation de blocage grosse d’avenir

Article paru dans Jeune Taupe, n° 20, avril-mai 1978, p. 17-18.

 

 

Contrairement aux autres pays arabes, l’Algérie apparait comme le seul Etat où il ne se “passerait rien”. Une véritable conspiration du silence sur la situation sociale de l’Algérie s’est installée, scellée par l’alliance de tous les organes d’information, de la droite à l’extrême gauche (cf. par exemple “Libération”). Pour ce qui est du journal “Le Monde”, il faut savoir lire entre les lignes pour se rendre compte de l’existence de “malaises”. On s’épanche d’autant plus facilement sur le conflit du Sahara Occidental (où l’Algérie joue un rôle de premier plan (1) ) que l’on tait la situation interne de l’Algérie.