D’un novembre à l’autre. Indépendance, liberté et révolution : conférence-débat à Aokas, samedi 16 novembre, 14h

J’ai le plaisir d’annoncer à mes amis et lecteurs que j’animerai une conférence-débat sur le thème « D’un novembre à l’autre. Indépendance, liberté et révolution », ce samedi 16 novembre à Aokas.

Des manifestants à Alger, le 8 novembre 2019. © Fateh Guidoum/AP/SIPA
Continuer la lecture de « D’un novembre à l’autre. Indépendance, liberté et révolution : conférence-débat à Aokas, samedi 16 novembre, 14h »

Pour une révolution qui aille jusqu’au bout : rencontre à Bejaïa, samedi 9 novembre, 14h

J’ai le plaisir d’annoncer à mes amis et lecteurs que j’animerai une rencontre sur le thème « Pour une révolution qui aille jusqu’au bout », ce samedi 9 novembre à 14h à Béjaïa.

Alger, le 1er novembre. « Les aînés ont combattu la France, nous on combat le système mafieux », explique notamment un manifestant. AFP/RYAD KRAMDI
Continuer la lecture de « Pour une révolution qui aille jusqu’au bout : rencontre à Bejaïa, samedi 9 novembre, 14h »

Chronique d’Algérie : Alger, ses bars et ses cafés

Mon dernier texte intitulé « Alger, ses bars et ses cafés » vient de paraître dans le mensuel de critique et d’expérimentations sociales CQFD n° 180 (octobre 2019).

Algerians sit in a cafe as teachers and students protest in central Algiers on March 13, 2019 against President Abdelaziz Bouteflika’s bid to prolong his two-decade rule. – A thousand teachers started the protest in the morning before being joined by students, a teacher at the site told AFP. (Photo by RYAD KRAMDI / AFP) (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images)
Continuer la lecture de « Chronique d’Algérie : Alger, ses bars et ses cafés »

Adresse aux révolutionnaires d’Algérie et de tous les pays (et autres textes) : présentation à Montreuil, mardi 3 septembre à 19h30

J’ai le plaisir d’informer mes amis et lecteurs que je présenterai le recueil Adresse aux révolutionnaires d’Algérie et de tous les pays (et autres textes), ce mardi 3 septembre à 19h30 à Montreuil.

Continuer la lecture de « Adresse aux révolutionnaires d’Algérie et de tous les pays (et autres textes) : présentation à Montreuil, mardi 3 septembre à 19h30 »

Algérie : entretien avec Jérôme Debrune pour « Questions de classe(s) »

J’ai accordé un entretien à Jérôme Debrune pour le site Questions de classe(s) sur le mouvement populaire en Algérie. Le texte a été mis en ligne ce dimanche 18 août sous le titre : « Révolte populaire en Algérie : assumer pleinement une stratégie de rupture révolutionnaire ».

Continuer la lecture de « Algérie : entretien avec Jérôme Debrune pour « Questions de classe(s) » »

Intervention à l’atelier « Decolonizing the Academy, the Curriculum and the History of Decolonization », Amsterdam, 25 juin à 16h

J’aurai le plaisir de participer à l’atelier intitulé « Decolonizing the Academy, the Curriculum and the History of Decolonization » et qui se tiendra ce mardi 25 juin au Netherlands Institute for Advanced Study, à Amsterdam, à partir de 13h30.

Continuer la lecture de « Intervention à l’atelier « Decolonizing the Academy, the Curriculum and the History of Decolonization », Amsterdam, 25 juin à 16h »

« Pierre est parti, Mohamed a pris sa place ». Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982)

J’ai le plaisir d’annoncer la publication de mon dernier texte intitulé « ‘Pierre est parti, Mohamed a pris sa place’. Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982) », dans l’ouvrage dirigé par Karima Dirèche, L’Algérie au présent. Entre résistances et changements (Paris, IRMC-Karthala).

En voici les premières lignes :

« Une opposition plurielle

« Les communistes authentiques se souviendront de la figure de combattant révolutionnaire du premier Messali Hadj et ils n’oublieront jamais que sa véritable mort a eu pour cause le terrible isolement de la révolte des masses coloniales » (Journal Le Prolétaire, 1974a, 2). Cet hommage dialectique rendu au dirigeant historique du nationalisme algérien dans Le Prolétaire – organe du Parti communiste international édité par les partisans d’Amadeo Bordiga, chef de file de l’aile gauche de l’Internationale communiste – constituait une réponse à un article à charge paru dans Lutte ouvrière (Chablis, 1974). Ce dernier texte constatait avec sévérité la « seconde mort » de Messali, pionnier du mouvement indépendantiste, progressivement marginalisé à partir de 1954, décédé à Paris le 3 juin 1974 et enterré trois jours plus tard à Tlemcen « devant une foule énorme » (Dechézelles, 1974).

Continuer la lecture de « « Pierre est parti, Mohamed a pris sa place ». Les oppositions algériennes à l’heure du socialisme spécifique (1974-1982) »