Safia Bentayeb : Code de la famille et luttes des femmes

Article de Safia Bentayeb paru dans et-Thaoura, organe révolutionnaire marxiste d’Algérie, n° 3, mai 1982, p. 27-29.

Le code de la famille est une question qui traîne depuis l’indépendance. Sa promulgation a toujours été retardée sous prétexte que son contenu n’a jamais pu réunir le consensus des fractions du pouvoir.

Continuer la lecture de « Safia Bentayeb : Code de la famille et luttes des femmes »

Souad Benani : « Pour bien comprendre l’affaire des foulards en France… »

Éditorial de Souad Benani paru dans les Carnets des Nanas Beurs, n° 1, été 1990, p. 3-4.

Pour bien comprendre l’affaire des foulards en France, il faut aussi connaître la situation des femmes dans la chariâ.

Comme dans toutes sociétés de type patriarcale (c’est-à-dire une grande partie de notre planète), les femmes occupent une place inégalitaire. Leur rôle tend cependant à évoluer, à devenir de plus en plus important, et parfois même à conquérir un espace, dévolue jusqu’à présent aux hommes.

Continuer la lecture de « Souad Benani : « Pour bien comprendre l’affaire des foulards en France… » »

Asselin : Sorcières iraniennes

Article d’Asselin paru dans La Gueule ouverte, n° 253, 21 mars 1979, p. 20.

 

 

La radio ? J’écoute pour savoir l’heure. Entre deux tops, j’entends des choses. Entre autres, on me dit d’un ton roucouleur que le Tchador (deuxième mot de l’iranien assymil après l’anapurnah-Khomeiny) n’est en fait qu’un cache-misère. Vous voyez : le genre blouse grise qu’on avait tous à l’école publique pour que s’efface la différence de classe. C’est aussi, comme à l’armée, l’uniforme, l’unique forme, qui unifie et vous fait pareil. Luxueusement pareil. Continuer la lecture de « Asselin : Sorcières iraniennes »

M. H. : Iran, la révolution reste à faire

Article de M. H. paru dans Front libertaire des luttes de classe, n° 109, 23 avril 1979, p. 8.

 

 

Jeudi 22 mars. La Mutualité. Kate Millett à son retour d’Iran. Elle parle du mouvement des femmes là-bas, manifestations autonomes des femmes… autonomes par rapport aux partis et groupes politiques… pour leurs droits… pour leurs droits seuls… pour que « l’autre » moitié du monde ait le droit d’exister, elle aussi… des milliers de femmes dans les rues… manifestations entièrement spontanées (Kate Millett a tant insisté là-dessus !), manifestations tellement attaquées, donc tellement dangereuses pour le pouvoir ! (pour le pouvoir en place et pour celui des « révolutionnaires » mâles !). Continuer la lecture de « M. H. : Iran, la révolution reste à faire »

Mohammed Harbi : La condition de la femme dans l’islam

Extraits de l’avant-propos de Mohammed Harbi à Mansour Fahmy, La condition de la femme dans l’islam, Paris, Allia, 1990, p. 9-15.

 

 

Ce livre n’est pas un pamphlet destiné à dénoncer la condition faite aux femmes dans les sociétés musulmanes, mais une thèse soutenue à la Sorbonne en 1913 dans un temps où la thèse devait être un travail scientifique appuyé par une érudition rigoureuse. Il aurait pu disparaître dans les décombres de la production universitaire, et son auteur tomber dans l’oubli comme des milliers d’autres docteurs, si les gardiens de l’ordre traditionnel ne l’avaient mis en lumière en le clouant au pilori. Continuer la lecture de « Mohammed Harbi : La condition de la femme dans l’islam »

Algerian feminism and the long struggle for women’s equality

Mon article intitulé « Algerian feminism and the long struggle for women’s equality » a été publié le 4 octobre 2016 par The Conversation.

Il traite de lutte des Algériennes pour l’égalité depuis la période coloniale jusqu’à nos jours, en évoquant plus particulièrement le cas des militantes messalistes dans l’émigration ouvrière.

Le texte est accessible à partir de ce lien.

Le sexe de la révolution algérienne

J’ai été invité à intervenir le 10 janvier 2013 dans le cadre du séminaire « Femmes, genre et mobilisations collectives en Afrique », animé par Emmanuelle Bouilly et Ophélie Rillon.

Ma communication s’intitulait : « Le sexe de la révolution algérienne. Féminisme, paternalisme et patrimonialisme dans le mouvement messaliste ». J’ai été discuté par l’historienne Raphaëlle Branche.

J’y ai repris certaines idées exposées dans une précédente communication. Mon propos fera prochainement l’objet d’une publication.

« Le rôle de la femme dans la révolution algérienne » : émancipation et paternalisme dans le mouvement messaliste

J’ai participé au colloque international organisé à l’Université Paris 8 et qui s’est tenu à Saint-Denis les 9 et 10 novembre 2012. Il avait pour thème : « Entre continuités et ruptures générationnelles. Les recherches sur la guerre d’indépendance algérienne, cinquante ans après ».

J’ai présenté une communication ayant pour titre : « ‘Le rôle de la femme dans la révolution algérienne’ : émancipation et paternalisme dans le mouvement messaliste ».

Mon propos était centré sur l’émergence de la question féminine et de la revendication féministe dans le mouvement indépendantiste algérien, avant et pendant la révolution.