Acte de forfaiture et de haute trahison. Les pseudo-patriotes du FLN assassinent un grand militant : Mouci Zahar

Article paru dans La Voix du Peuple, n° 31.

 

 

Le militant infatigable, MOUCI ZAHAR, est né le 10 novembre 1911 à Aït Saad, Commune mixte d’Azazga. Issu d’une famille honorable et profondément attachée aux principes de l’Islam, il apprit très jeune le Coran à la Zaouia Sidi Abderrahmane. Il poursuivit ses études à la mosquée Sidi Lakhdar de Constantine que dirigeait avec dévouement le regretté Cheikh Abdelhamid BENBADIS. Continuer la lecture de « Acte de forfaiture et de haute trahison. Les pseudo-patriotes du FLN assassinent un grand militant : Mouci Zahar »

Encore un forfait

Article paru dans La Voix du travailleur algérien, mai 1960.

 

 

Encore un nouveau crime. Décidément, les tueurs à gage du FLN ne sont point décidés à rompre avec ces méthodes sanguinaires qui ne cessent de soulever l’indignation générale de notre peuple et continuant à provoquer des réactions défavorables à notre cause au sein de l’opinion française et internationale.

Malgré les appels réitérés de l’USTA à l’ensemble des ouvriers algériens en vue de cesser les attentats en vue de cesser les attentats fratricides, malgré nos ultimes efforts pour la réconciliation, les criminels, à la joie des colonialistes, se sont illustrés, une fois de plus, en commettant un nouveau forfait. Continuer la lecture de « Encore un forfait »

Informations sur les deux dernières condamnations à mort prononcées à Alger

Article paru dans La Vérité, n° 425, 5 octobre 1956.

 

 

DEUX nouvelles condamnations à mort ont été prononcées le 18 septembre par le tribunal permanent des Forces Armées d’Alger.

Il s’agit de Boufaïd Méziane, 44 ans et de Hamid Saïd, 20 ans. Tous deux avaient été fait prisonniers au cours d’une opérations des forces de l’ordre menée le 3 juillet en Grande Kabylie, aux environs des Ouadhias. Ils avaient été déférés au Parquet le 5 septembre. Leurs avocats, du barreau de Paris, prévenus la veille du jugement, se trouvèrent dans l’impossibilité matérielle de les assister et un avocat d’office fut désigné au dernier moment, la remise à une date ultérieure ayant été refusée. Continuer la lecture de « Informations sur les deux dernières condamnations à mort prononcées à Alger »

Yves Dechézelles : L’infamie

Article d’Yves Dechézelles paru dans La Commune, n°7, mars 1958.

 

L’INFAMIE

Quant à l’intégrité intellectuelle, il y a longtemps que M. Francis Jeanson ne fait plus illusion. Il a pris bruyamment parti dans le grave et douloureux conflit qui oppose le FLN et le MNA ; c’était et cela demeure son droit.

Mais pour un homme qui avait la prétention dans son livre « L’Algérie hors-la-loi » de faire l’historique de la Révolution Algérienne, la passion ne justifiait ni l’erreur, ni la déformation systématique des faits, encore moins leur falsification. Continuer la lecture de « Yves Dechézelles : L’infamie »

Un membre du MNA capturé dans la région de Médéa condamné à mort

Article paru dans La Dépêche quotidienne d’Algérie, 1er février 1958.

 

 

Tribunal militaire d’Alger.

Un membre du M.N.A.

capturé dans la région de Médéa

condamné à mort

Meziane Slimane, 21 ans, cordonnier à Bouïra, membre d’un groupe M.N.A., qui avait été capturé le 27 mai 1957 au cours d’un accrochage dans la commune de Tirghane (Médéa) a été jugé, hier, pour association de malfaiteurs et tentatives d’assassinats. Continuer la lecture de « Un membre du MNA capturé dans la région de Médéa condamné à mort »

Le tueur, Azzouzi Kaddour accueillit, une arme dans chaque main, ceux qui venaient l’arrêter

Article paru dans La Dépêche quotidienne d’Algérie, le 25 août 1955.

Responsable d’autres attentats

Le tueur, Azzouzi Kaddour

après avoir lancé une grenade

accueillit, une arme dans chaque main

ceux qui venaient l’arrêter

Trois complices appréhendés

dont un revêtu d’un

uniforme américain neuf

Un important dépôt d’armes saisi Continuer la lecture de « Le tueur, Azzouzi Kaddour accueillit, une arme dans chaque main, ceux qui venaient l’arrêter »

Algérie : un seul drame, dix solutions

Extrait d’un article d’Eugène Mannoni paru dans Le Monde diplomatique, février 1958.

 

 

La diversité des solutions suggérées pour l’Algérie attesterait, à elle seule, la complexité d’un problème politique brutalement posé le 1er novembre 1954.

Esquisser toutes les solutions ? Nous ne prétendons pas le faire. On trouvera simplement, en page 3, un résumé des principales d’entre elles.

La loi-cadre, dans laquelle le gouvernement français circonscrit les données du problème algérien, et la reconnaissance de l’indépendance algérienne, réclamée par les nationalistes, ne constituent – bien qu’elles doivent plus particulièrement retenir l’attention – que deux des très nombreuses solutions… Continuer la lecture de « Algérie : un seul drame, dix solutions »

Les membres de 2 groupes terroristes MNA de Kouba, Baraki, Gué-de-Constantine comparaissent devant les juges

Article paru dans La Dépêche quotidienne d’Algérie, 3 mai 1958.

 

 

LES MEMBRES

de 2 groupes terroristes M.N.A.

de Kouba, Baraki, Gué-de-Constantine

comparaissent devant les juges

Devant le Tribunal permanent des forces armées d’Alger s’est ouvert hier un important procès groupant seize individus accusés de faire partie de cellules terroristes d’obédience MNA, l’une localisée dans la région de Baraki, l’autre au Gué-de-Constantine. Continuer la lecture de « Les membres de 2 groupes terroristes MNA de Kouba, Baraki, Gué-de-Constantine comparaissent devant les juges »

Pressenti par M. Louis Joxe, le MNA refuse de négocier

Article d’André Louis paru dans La Cité, 9 juin 1961.

 

 

PRESSENTI PAR M. LOUIS JOXE

Le M.N.A. refuse de négocier

« L’offre tardive de la France est une manœuvre »

Selon des informations recueillies auprès de personnalités bien informées proches du Mouvement National Algérien, des membres du Cabinet de M. Louis Joxe, ministre délégué aux Affaires algériennes, ont pris contact avec le MNA à la fin du mois de mai, en vue d’engager des négociations sur le cessez-le-feu et les conditions de l’autodétermination. Nous apprenons qu’une réponse négative a été réservée à cette offre le 6 juin par le MNA compte tenu des circonstances dans lesquelles elle a été faite. Continuer la lecture de « Pressenti par M. Louis Joxe, le MNA refuse de négocier »

Le secrétaire général adjoint de l’USTA victime d’un attentat le 7 octobre, est mort

Article paru dans le quotidien La Dépêche de Constantine, les 24-25 novembre 1957

Abdallah Fillali, secrétaire général adjoint des syndicats algériens USTA, victime d’un attentat FLN le 7 octobre dernier, est décédé cet après-midi à l’hôpital Lariboisière, à Paris.

Il avait reçu quatre projectiles et dut subir cinq interventions chirurgicales. Continuer la lecture de « Le secrétaire général adjoint de l’USTA victime d’un attentat le 7 octobre, est mort »

Un leader syndicaliste algérien victime d’un attentat à Paris

Article paru dans le quotidien La Dépêche de Constantine, le 10 octobre 1957

Le secrétaire général adjoint de l’Union syndicale des travailleurs algériens (USTA),Filali Abdallah, a été victime d’un attentat rue d’Enghien. Atteint de quatre balles dans le dos, le syndicaliste algérien a été transporté dans un hôpital parisien. Son état est critique. Continuer la lecture de « Un leader syndicaliste algérien victime d’un attentat à Paris »

Violentes bagarres à Lille entre la police et des manifestants algériens Plusieurs blessés

Article paru dans le quotidien Le Monde, le 3 mai 1955

Lille, 2 mai. – Le 1er mal a été marqué dans le Nord par des bagarres entre la police et des Algériens, notamment à Lille, à Douai et à Maubeuge.

C’est à Lille que les incidents ont été les plus graves. Deux meetings avaient été autorisés : l’un, organisé par Force ouvrière, à la Bourse du travail, l’autre, par la C.G.T., devant l’hôtel de ville. Au moment où Ils étaient presque terminés, vers 11 heures, des bandes d’Algériens débouchant de toutes les rues aboutissant à la place de la République, proche de la préfecture et de la Bourse du travail, vinrent se réunir, au nombre d’environ mille cinq cents, pour former un cortège et un défilé, portant le drapeau à croissant noir sur fond rouge du M.T.L.D., et des banderoles reproduisant les slogans de ce mouvement :  » l’Algérie aux Algériens « ,  » Libérez Messali Hadj « , etc. Des papillons représentant le portrait de Messali Hadj étaient jetés à profusion. Continuer la lecture de « Violentes bagarres à Lille entre la police et des manifestants algériens Plusieurs blessés »

Le 1er mai a été troublé en province par quelques manifestations d’Algériens

Article paru dans le quotidien Le Monde, le 3 mai 1956

En fin de journée, hier, la préfecture de police indiquait dans un communiqué que deux mille cinq cents Algériens qui avaient répondu aux consignes des organisations clandestines et tentaient de se grouper place de Rennes, à Barbes et en d’autres points de la capitale, avaient été interpellés par le service d’ordre et soumis à des vérifications d’identité. La plupart d’entre eux – mille cinq cents – avaient été interpellés dans le secteur République-Bastille, à la sortie des stations de métro et aux points d’arrêt des autobus. Enfin quelque vingt-cinq jeunes gens qui scandaient des slogans contre  » la guerre en Algérie « , sur le boulevard de Sébastopol, ont été conduits au commissariat de police, où ils ont été interrogés. Continuer la lecture de « Le 1er mai a été troublé en province par quelques manifestations d’Algériens »

Coups de feu dans le Hainaut, où s’affrontent là aussi M.N.A. et F.L.N.

Article paru dans le quotidien Le Monde, le 5 septembre 1957

Comme les couches de charbon qu’ils arrachent au sous-sol, on rencontre les musulmans de part et d’autre de la frontière.

C’est dans ce paysage au crayon noir, sous ce ciel que strient de toutes parts, dans un hallucinant graphisme, les câbles des treuils, les lignes à haute tension et les filins d’acier, qu’est venu se déverser le trop-plein de la misère méridionale. Continuer la lecture de « Coups de feu dans le Hainaut, où s’affrontent là aussi M.N.A. et F.L.N. »

Devenirs messalistes (1925-2013). Sociologie historique d’une aristocratie révolutionnaire

Résumé de ma thèse paru dans la revue Présence d’Albert Camus, n°6, 2014, pp. 93-94

Consacrée aux dirigeants messalistes, ma thèse propose une sociologie de l’engagement révolutionnaire et, plus singulièrement, des trajectoires révolutionnaires en « situation coloniale » – en référence aux travaux de Georges Balandier – et des trajectoires coloniales en « situation révolutionnaire » – pour reprendre l’expression de Charles Tilly. Son objectif a été de comprendre comment des Algériens colonisés deviennent révolutionnaires, comment ils font la révolution et comment ils cherchent à lui rester fidèles à l’indépendance de l’Algérie. Continuer la lecture de « Devenirs messalistes (1925-2013). Sociologie historique d’une aristocratie révolutionnaire »